177
Amour
659
Colère
658
Dieu jaloux
97
Renaud Bernard
149 - Un Dieu jaloux : entre colère et amour
Théologie
 
Approfondir
 
« Je suis un Dieu jaloux ». Cette déclaration est stupéfiante, voire choquante, et pourtant elle manifeste l'amour de Dieu pour son peuple...
 

« Je suis un Dieu jaloux ». Cette déclaration, stupéfiante, voire choquante, de Dieu lui-même (Ex 20,5) retentit pourtant dans une des scènes les plus solennelles de l'Ancien Testament, la théophanie du Sinaï, où fut conclue l'alliance entre Dieu et Israël. Plus précisément, dans la proclamation du décalogue, base légale de cette alliance, elle fonde d'une certaine manière le premier commandement dont on sait l'importance centrale pour la foi d'Israël et des chrétiens. Quelques chapitres plus loin, lors du renouvellement de l'alliance après la trahison du veau d'or (Ex 34,14), Dieu va jusqu'à déclarer : « Le nom de Yhwh est "jaloux"... ». Il insiste : « ...Il est un Dieu jaloux » (Dt 34,14). On a là une sorte de définition divine. Impossible de passer par pertes et profits de telles proclamations qui appellent pour le moins une élucidation. On y soupçonne déjà que la signification ne recouvre pas exactement le sens habituel de « jaloux » et « jalousie » quand nous parlons de personnes humaines.

En 1963, le P. Bernard Renaud publiait sur le sujet un ouvrage, maintenant épuisé. Depuis lors, le paysage de l'exégèse biblique s'est profondément transformé. Il a donc paru opportun au P. Renaud de reprendre l'étude à frais nouveaux. C'est à un parcours dans la passion de l'amour divin - entre colère et amour, comme le dit très justement le sous-titre - que le Dossier nous convie.

La partie Actualités commence par une présentation du nouveau document sur lequel la Commission biblique pontificale a travaillé pendant cinq ans : « Bible et Morale ». Les lecteurs français qui ont participé activement au récent débat sur la bioéthique le liront évidemment avec attention. Mais, comme le souligne le P. Olivier Artus, il pose des repères et ouvre des perspectives pour bien d'autres réalités. Ensuite, le P. Alain Faucher nous donne un écho de deux grandes conférences d'un colloque international sur la narrativité biblique qui s'est tenu à Québec en 2008 et qui portait sur la « mise en intrigue », concept fondamental s'il en est. Plusieurs des ouvrages recensés en finale s'y réfèrent explicitement. D'ailleurs, ne serait-il pas intéressant de relire sous cet angle les récits où se donne à entendre le « Dieu jaloux » ?


Cahier Évangile n° 149
76 pages, SBEV/Éd. du Cerf, septembre 2009


Sommaire du numéro


DOSSIER : Un Dieu jaloux
par Bernard Renaud

p. 03 - « Je suis un Dieu jaloux ». Dans cette formulation, le mot « jaloux » n'a pas sa signification habituelle. Toutefois, une étude du vocabulaire et de son usage dans la Bible ne peut suffire, car cette application à Dieu d'affects humains pose une question beaucoup plus large : comment est-il possible d'attribuer à Dieu des sentiments humains ? Il convient, ne fût-ce que brièvement, d'envisager la question des représentations anthropomorphiques de Dieu utilisées à foison par les écrivains bibliques. C'est ce que tente d'aborder un chapitre préliminaire qui permettra de situer l'étude sur la jalousie de Dieu dans un cadre plus large et donc d'en mieux évaluer la portée. Il est alors possible de suivre la trajectoire de cette révélation de la jalousie divine. Un chapitre de conclusion tente de dégager les implications théologiques d'un tel parcours.

p. 4 - Les représentations anthropomorphiques de Dieu
p. 4 :  Problèmes de langage  Extrait à lire
p. 7 : Les pôles antinomiques du « pathos » divin  Extrait à lire

p. 19 - La jalousie de Dieu dans le corpus deutéronomique
p. 21 : L'interdit d'adorer les dieux étrangers
p. 25 : L'interdit des images
p. 27 : Transgression du premier commandement
p. 28 : Yhwh s'appelle « Jaloux »  Extrait à lire
p. 30 : Conclusion

p. 32 - La jalousie de Dieu dans le corpus prophétique
p. 32 : Le livre d'Ézéchiel
p. 36 : Le livre d'Isaïe
p. 42 : Le livre des Douze petits prophètes
p. 48 : Conclusion  Extrait à lire

p. 51 - Portée théologique de la « jalousie de Dieu »
p. 51 : Au cœur de l'alliance   Extrait à lire
p. 52 : Ouverture sur le mystère de Dieu

p. 59 - Conclusion : Vers le Dieu révélé en Jésus-Christ


p. 61 - Liste des encadrés

         p. 19 : Deutéronomique et deutéronomiste
            p. 30 : Textes en écho à la tradition deutéronomiste
            p. 38 : Le gô'él, le « racheteur »
            p. 50 : Jalousie profane ou jalousie divine (Ct 8,6)

 p. 60 - Index des citations bibliques

 p. 61 - Pour continuer l'étude

 
ACTUALITÉS

 p. 62 : Bible et Morale : le nouveau document de la Commission biblique pontificale, par le P. Olivier Artus
Du 20 au 24 avril 2009 s'est déroulée l'assemblée plénière de la Commission biblique pontificale dont la recherche sera consacrée, pendant les cinq années qui s'ouvrent, à un nouveau thème confié par le Saint-Père : « Inspiration et Vérité de la Bible ». Les travaux du quinquennium précédent ont permis l'élaboration du document Bible et Morale. Les racines chrétiennes de l'agir chrétien dont la version française va paraître à la fin du mois de septembre. Cet article a pour but de présenter une brève synthèse de ce nouveau document, dont l'objet est de montrer comment la morale chrétienne se fonde sur une source privilégiée qui est la révélation biblique.

p. 64 : La mise en intrigue. Colloque international du RRENAB (Québec, 2008), par le P. Alain Faucher
2008 restera une année marquante dans l'histoire de la ville de Québec. La célébration du quatrième centenaire de l'ancienne capitale de la Nouvelle-France a mis en valeur la trame historique complexe de ce haut lieu de la francophonie internationale. Parmi les centaines de rencontres, colloques et congrès scientifiques convoqués à Québec en 2008, la Bible a su se frayer une petite place. Du 29 mai au 1er juin 2008, la mise en intrigue des récits bibliques a pris la vedette de l'autre côté de l'Atlantique. L'Université Laval a ainsi accueilli le 4e Colloque international du Réseau de recherche en narrativité biblique (RRENAB).

p. 67 - Des livres
R. Simon, Histoire critique du Vieux Testament suivi de Lette sur l'inspiration
A . Wénin, La Bible ou la violence surmontée
La Bibliothèque de Qumrân, t. I. Torah. Genèse.

J.-F. Baudoz, Prendre sa croix. Jésus et ses disciples dans l'Évangile de Marc
M. Quesnel, Les chrétiens et la loi juive. Une lecture de l'épître aux Romains
Y. Simoens, Apocalypse de Jean. I - Une traduction. II - Une interprétation
A. Buekens, F. Dumortier, Catastrophes ou Révélations ? L'univers des Apocalypses
J. Rochette, « Il nous a déliés de nos péchés ». Lecture revigorante de l'Apocalypse de saint Jean
P. Mourlon Beernaert, Agneau et Berger, le Christ de l'Apocalypse D. Marguerat, Y. Bourquin, Pour lire les récits bibliques.
Voir recensions 2009

p. 74 - Brèves

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org