742
Histoire d'Israël
115
Tassin Claude
144 - Des fils d'Hérode à la 2e Guerre juive (4 av. – 135 apr. J.-C)
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Ce cinquième et dernier Cahier Évangile consacré à l'Histoire d'Israël commence par la succession d'Hérode le Grand et se termine par la répression de la révolte de Bar Kokba...
 
On l'appelait le « fils de l'étoile », Bar Kokba, et il conduisit une rébellion contre Rome qui fut noyée dans le sang. Des rabbis parmi les plus sages le prirent pour le Messie. Après lui, Jérusalem et la terre d'Israël disparurent des cartes officielles pour laisser place à une ville romaine, Aelia Capitolina, et à une province, la Palestine. On était en 135

Après ce drame, à quoi pouvait-on rattacher l'identité juive ? À la Torah. En Galilée et en Babylonie, le service de la Torah, prenant la place du service du Temple, détruit depuis 70, permit à la religion d'Israël de garder et de méditer ses fondements. De son côté, le christianisme a continué à se répandre autour de la Méditerranée. Les cent quarante ans qui séparent la mort d'Hérode le Grand de la mort de Bar Kokba ont vu, de manière violente, naître un monde nouveau qui marque encore notre aujourd'hui.

C'est donc sur une aurore que se termine ce cinquième et dernier Cahier de l'Histoire d'Israël commencée par Damien Noël en 1997 et continuée par Claude Tassin. (Voir Cahiers Évangile n° 99, 109, 121 et 136).

Hérode le Grand, Ponce Pilate, Jésus de Nazareth, Paul de Tarse, Titus, Flavius Josèphe, Johanan ben Zakkai, Hadrien, Bar Kokba, rabbi Akiba sont quelques-uns des noms qui jalonnent le Dossier de ce numéro. Avec beaucoup d'astuce, l'auteur n'oublie pas de situer par petites touches la rédaction des écrits juifs et chrétiens – pour autant que nous puissions le savoir.

Tous les renseignements ici passés au crible de la critique et disposés en récit sont-ils disponibles sur Internet ? Sans doute, mais en ordre dispersé. Non seulement l'auteur du Dossier nous présente des faits, mais il nous permet d'apprécier la valeur de ses sources – quand il y en a. Sur Internet, à notre connaissance, il n'existe pas encore une telle synthèse, ouverte délibérément au public le plus large. Par contre, l'internaute trouvera quelques bons outils pour l'étude de la Bible et même des possibilités de formation universitaire. C'est ainsi que s'ouvre la partie Actualités avec une sélection de trente-six pages web. La liste n'est pas exhaustive, loin de là. À chacun de continuer l'exploration sur le Net. Et si des pages non signalées vous semblaient intéressantes, dites-le nous !


Cahier Évangile n°144
64 pages, SBEV/Éd. du Cerf, juin 2008



Sommaire du numéro

DOSSIER : Des fils d'Hérode à la Deuxième Guerre juive (4 av. j.-C. – 135 apr. J.-C), par Claude Tassin
p. 03 – La période ici traitée est déterminante pour la naissance parallèle et entrecroisée du judaïsme « rabbinique » et du christianisme. Elle comporte l’événement « Jésus », dont l’exécution capitale ne fut, sur le coup, qu’un fait divers. Pourtant l’historien s’avoue démuni. L’œuvre de Flavius Josèphe est là pour tout ce qui concerne les faits d’avant 74 – mais encore est-il nécessaire de la lire avec prudence. Pour la suite, y compris la révolte de Bar Kokba en 132-135, les témoignages se font très rares. Quoiqu’il en soit, après la catastrophe de 70 et la ruine du Temple, tant les Juifs que les chrétiens devront lutter contre l’a priori négatif que la « religio » d’Israël n’était plus qu’une « supertitio ».

p. 04 – Introduction

p. 6 – Les fils d'Hérode > > > extrait à lire

p. 11 – Sous les préfets romains (6 – 41)
p. 11 Le passage de la Judée au statut de province > > > extrait à lire
p. 15 Les préfets > > > extrait à lire
p. 19 Droits et servitudes des Juifs sous le régime romain

p. 22 – Sous les procurateurs romains (44 – 66)
p. 22 Intermède : Agrippa ler (39 – 44)
p. 24 Les procurateurs (44 – 66)

p. 28 – Première Guerre juive contre Rome (66 – 74)
p. 28 Les débuts de la guerre
p. 31 67 : la guerre en Galilée et ses suites
p. 34 De la fin de Jérusalem (70) à la chute de Masada (74) > > > extrait à lire
p. 36 Une double naissance > > > extrait à lire

p. 39 – Avant la Deuxtème Guerre (74 – 132)

p. 42 – La Deuxième Guerre juive (132 – 135)
p. 43 Les causes de la guerre
p. 45 Siméon Bar Kosiba, dit Bar Kokba > > > extrait à lire
p. 46 Les opérations militaires
p. 50 Après la guerre : vers deux Diasporas

p. 52 – Pour continuer l’étude


p. 52 – Liste des encadrés
p. 6 : Les fils d’Hérode
p. 8 : Jean Baptiste selon Flavius Josèphe
p. 12 : Administration romaine
p. 17 : Le massacre des Samaritains par Pilate
p. 18 : Témoignage de Flavius Josèphe sur Jésus
p. 24 : Theudas
p. 27 : L’exécution de Jacques, frère de Jésus
p. 27 : Oracle de malheur
p. 29 : La déclaration de guerre
p. 29 : Jérusalem à la veille du siège
p. 31 : La quatrième philosophie
p. 37 : Une trahison clairvoyante
p. 42 : La révolte de Bar Kokba vue par Eusèbe de Césarée
p. 45 : Bar Kokba : le Messie ?
p. 49 : Le drame de Béthar vu par le Talmud de Jérusalem
p. 49 : Le martyre de Rabbi Akiba
p. 51 : Après la guerre de Bar Kokba

p. 52 – Liste des cartes
p. 7 : La partition du royaume d’Hérode
p. 25 : Les territoires d’Agrippa II
p. 33 : Opérations romaines entre 67 et 73
p. 48 : Fin de la révolte de Bar Kokba (133-134)

ACTUALITÉS
p. 53 : Étudier en français la Bible sur Internet, par, Christian Eeckout, o.p.

p. 59 - Des livres
Anne-Marie Pelletier : Le livre d’Isaïe ou l’histoire au prisme de la prophétie
Joëlle Ferry : Isaïe. « Comme les mots d’un livre scellé » (Is 29,11)
Alexis Léonas : L’aube des traducteurs. De l’hébreu au grec : traducteurs et lecteurs de la Bible des Septante (IIIe s. av. J.-C. – IVe s. apr. J.-C.)
Dir. Jean-Pierre Mahé et Paul-Hubert Poirier : Écrits gnostiques. La bibliothèque de Nag Hammadi.
RRENAB (Réseau de recherche en narrativité biblique) : Regards croisés sur la Bible. Études sur le point de vue
Jean-Pierre Sonnet : Le chant des montées. Marcher à Bible ouverte
Voir recensions 2008

p. 63 - Brèves
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org