580
Isaïe
291
Janthial Dominique
142 - Le livre d'Isaïe, ou la fidélité de Dieu à la maison d'Israël
Théologie
 
Approfondir
 
Pendant longtemps, on a abordé le livre d'Isaïe par grands ensembles. Aujourd'hui, le temps est venu de le lire aussi comme une oeuvre d'un seul tenant...
 
De tous les prophètes dont le nom est attaché à un livre, Isaïe est le seul dont il soit aussi question dans un autre livre, en l'occurrence celui des Rois. En 2 R 19-20, alors que la menace assyrienne pèse sur Jérusalem (701 av. J.-C.), il apparaît devant le roi Ézékias pour proclamer l'intervention salvifique du Seigneur. Un peu plus tard, il annonce une déportation à Babylone... qui aura lieu un siècle après, en 597, puis en 587 av. J.-C.

La menace assyrienne et l'exil à Babylone sont deux des événements qui dessinent l'horizon du livre d'Isaïe. Le prophète du Vlile siècle n'a pas pu être l'auteur de tous les oracles et récits qui balaient plus de deux siècles d'histoire d'Israël (ies derniers chapitres sont ancrés dans le retour d'exil, donc après 538) et plusieurs mains ont participé à leur rédaction. Cependant, parcourir une telle durée dans un même livre mène à suivre, à travers des situations sociales, politiques et religieuses qui se succèdent, les transformations du salut de Dieu.

Que Dieu soit fidèle à ses promesses, tout lecteur en est convaincu. Mais, concrètement, comment cela se passe-t-il lorsque les événements semblent en barrer la réalisation? Le Dossier, réalisé par un jeune chercheur, Dominique Janthial, part de l'intuition que le livre d'IsaÏe dans son ensemble répond à cette question. Question précisée et articulée sur l'antique promesse faite à David d'une dynastie qui devait durer " à jamais " (2 S 7). Cette promesse ne disparaît-t-elle pas avec la fin de la royauté ? Au retour d'exil, qu'en est-il de la descendance davidique ? La réponse, on le verra, est surprenante. Tout le livre d'Isaïe ne s'y réduit pas, mais il y trouve un principe d'unité.

Pendant longtemps, on a abordé le livre d'Isaïe par grands ensembles. L'approche reste justifiée et les Cahiers Évangile ont publié plusieurs numéros sur le sujet. Aujourd'hui, le temps est venu de le lire aussi d'un bout à l'autre, comme une œuvre d'un seul tenant.

La partie Actualités, avant les recensions habituelles, commence par s'attarder sur la (presque) fin d'un événement éditorial, la traduction française des " Légendes des Juifs " que L. Ginzberg avait fait paraître en anglais de 1909 à 1938. C'est toute la théologie narrative juive, la " aggadah ", qui est offerte au public le plus large. S'y plonger est un délice.


Cahier Évangile n°142
64 pages, SBEV/Éd. du Cerf, décembre 2007



Sommaire du numéro

DOSSIER : Le livre d’Isaïe ou la fidélité de Dieu à la maison de David
par Dominique Janthial


p. 03 – Dès son premier verset, qui fait office de titre, le livre d’Isaïe rassemble le prophète et des rois : " Vision d’Isaïe, fils d’Amots, qu’il vit au sujet de Juda et de Jérusalem, aux jours d’Ozias, de Yotam, d’Akhaz et d’Ézékias, rois de Juda ". Pour qui a lu le livre des Rois, ces personnages ne sont pas inconnus. Le nom d’Isaïe signifie " YHWH sauve " et, de fait, il est associé au salut de Jérusalem et de son roi en 2 R 19–20 ; cependant c’est à lui que revient d’annoncer à Ézékias la grande catastrophe de l’exil à Babylone (2 R 20, 16-20). En ouvrant le rouleau du prophète, la curiosité du lecteur est donc aiguisée :de quel type de salut au milieu des catastrophes va-t-il être question dans la suite du livre ?


p. 4 – Lire le livre d’Isaïe
p. 4 Lecture et histoire rédactionnelle
p. 6 Relever le défi de la lecture > > > extrait à lire

p. 9 – Présentation : Isaïe, prophète pour quelle “maison” ? Is 1–12
p. 9 Vers la maison de YHWH (Is 1,1 – 2,5)
p. 14 Maisons vides – maisons pleines (Is 2,6 – 6,13)
p. 16 Isaïe et la " maison de David " (Is 7) > > > extrait à lire
p. 19 Fils de prophète et fils de roi (Is 8–11)

p. 24 – Les nations et le Roi de Jérusalem, Is 13–33
p. 24 Sion, ses maisons et les nations (Is 13–23)
p. 28 Roi de Jérusalem et Roi du monde (Is 24–33) > > > extrait à lire

p. 32 – Vers la maison nouvelle, Is 34–66
p. 32 Second diptyque (Is 34–35)
p. 34 Isaïe et la maison de David (Is 36–39)
p. 39 La consolation de Sion : du Serviteur aux serviteurs (Is 40–55) > > > extrait à lire
p. 44 La maison nouvelle (Is 56–66)

p. 51 – Conclusion


p. 53 – Pour aller plus loin


p. 52 – Liste des encadrés :
p. 7 – L’oracle de Natan
p. 8 – Essai de chronologie du VIIIe siècle à partir des données bibliques
p. 13 – Le découpage textuel > > > extrait à lire
p. 31 – Isaïe biblique, Isaïe historique et rédacteurs prophétiques


ACTUALITÉS
p. 54 – Faire de la théologie en racontant : Louis Ginzberg, “Les légendes des Juifs”, par Hugues Cousin


p. 70 - Des livres
Françoise Mies (éd.) Bible et théologie, L’intelligence de la foi
Elena Di Pede De Jérusalem à l’Égypte, ou le refus de l’alliance (Jr 32-45)
Yves Saoût Le bon samaritain
Collectif Jésus, complément d’enquête
Jean-Pierre Lémonon Ponce Pilate
Dan Jaffe Le judaïsme et l’avènement du christianisme. Orthodoxie et hétérodoxie dans la littérature talmudique Ier-IIe siècle – Le Talmud et les origines juives du christianisme. Jésus, Paul et les judéo-chrétiens dans la littérature talmudique
Joëlle Chabert La foi des chrétiens expliquée à tous
Voir Recensions 2006-2007

p. 63 - Brèves
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org