635
Analyse narrative
112
Escaffre Bernadette
110
Marguerat Daniel
32
Sénéchal Vincent
111
Wénin André
127 - Autour des récits bibliques
Gros plan sur
 
Approfondir
 
Un triple objectif : présenter la méthode narrative, montrer sa fécondité sur deux exemples (1 S 8 et Jn 11), proposer des outils de travail
 

Depuis le livre fondateur de Robert Alter, « The Art of Biblical Narrative », publié en 1981, l'analyse narrative a acquis ses lettres de noblesse. S'il le fallait, les nombreuses publications en anglais et en français qui traitent des questions de « narrativité » ou de « narratologie » le confirment.

Un « Cahier Évangile » avait déjà été consacré à « L'analyse narrative des récits de l'Ancien Testament ». C'était le numéro 107, en 1999. Cinq ans plus tard, nous en publions un autre avec un triple objectif : « présenter la méthode » narrative à ceux qui ne la connaîtraient pas encore, « montrer sa fécondité » sur deux exemples, l’un tiré de l’Ancien Testament et l’autre du Nouveau et, enfin, « proposer des outils » de travail. Ce sont les trois grandes parties de ce Cahier Évangile, auxquelles il faut ajouter, dans la rubrique « Événement », une conférence d’Olivier Artus à propos d’une nouvelle édition du Pentateuque.

Après une introduction consacrée à l’histoire, aux enjeux et aux outils de l'analyse narrative (par Daniel Marguerat), les deux exemples proposés s’intéressent à la stratégie du narrateur (qu’il ne faut pas confondre avec l’auteur réel). Dans le récit de 1 S 8 (lu par André Wénin), comment le narrateur fait-il entrer son lecteur dans le conflit entre le peuple d’Israël et le prophète Samuel ? Dans le récit de Jn 11 (lu par Bernadette Escaffre), comment le lecteur est-il conduit vers la vérité de Jésus, Envoyé du Père ? Suit une présentation – unique en français – de 10 ouvrages importants parus en anglais depuis 1981 : occasion de parcourir les points forts de la recherche. Cette présentation (par Vincent Sénéchal) se conclut par une sélection d’outils en français (par André Wénin).

Que l'on soit déjà initié ou non à la lecture narrative, nous espérons que ce « Cahier Évangile » contribuera non seulement à faire connaître cette méthode mais surtout, à travers elle, à découvrir davantage encore la richesse des textes bibliques et le génie de leurs auteurs.

Cahier Évangile n° 127
64 pages, SBEV/Éd. du Cerf, Mars 2004



Sommaire
DOSSIER : « Autour des récits bibliques » par Daniel Marguerat, André Wénin et Bernadette Escaffre
p. 06 – Entrer dans le monde du récit
Le propos est d'introduire à l'analyse narrative en présentant son histoire, ses enjeux et ses outils. Après une première définition, l'analyse narrative est comparée aux approches historico-critique et sémiotique. Puis un historique est retracé brièvement, pour faire saisir ce qui a conduit à l'émergence de ce nouveau type de lecture. Les concepts opératoires sont alors passés en revue. La démarche est illustrée d’exemples tirés des évangiles (Marc et Luc surtout). Par Daniel Marguerat

p. 07 La quête de l’analyse narrative >>> Page à lire
p. 11 La narrativité revisitée
p. 14 Les outils de l’analyse narrative
p. 17 Quatre exemples
p. 21 En conclusion, une évaluation

p. 23 – Le prophète face à la demande d’un roi (1 S 8)
Le récit de 1 S 8 est examiné ici sous l’angle de la communication entre le narrateur et le lecteur. Comment le narrateur intéresse-t-il le lecteur ? Comment le fait-il entrer dans le monde du récit et ses valeurs ? D’autant que les réactions du Seigneur et du prophète Samuel, médiateur entre le Seigneur et Israël, ne manquent pas de surprendre. Par André Wénin

p. 23 Le texte dans son contexte
p. 25 L’exposition du récit (1 S 8, 1-3)
p. 25 La structure : regard d’ensemble
p. 27 La « complication » (v. 4-18)
p. 33 Dénouement : entêtement du peuple et… du Seigneur (v. 19-22)
p. 35 Conclusion et ouverture : la question royale

p. 37 – La résurrection de Lazare (Jn 11, 1-53)
Après quelques mots sur le contexte du célèbre épisode de Jn 11, les différentes scènes sont rapidement présentées. Ce sont les personnages qui retiennent surtout l’attention ainsi que les « déplacements » opérés par le narrateur pour amener son lecteur à comprendre l’Envoyé et le sens de la vie « en abondance » qu’il est venu apporter. Par Bernadette Escaffre

p. 37 Contexte de l’épisode dans l’évangile de Jean
p. 38 Les différentes scènes du récit >>> Page à lire
p. 41 Les personnages du récit
p. 46 Les déplacements opérés
p. 49 Conclusion : la « résurrection » ne nie pas la mort, elle l’assume

p. 50 – Pour aller plus loin…
Double sélection bibliographique concernant l’analyse narrative : d’abord dix études en anglais pour mesurer l’évolution de la recherche [limitée aux évangiles] dans ce domaine, puis quelques ouvrages en français ainsi que des manuels pour se familiariser avec les procédés techniques mis en œuvre par cette méthode. Par Vincent Sénéchal et André Wénin

Liste des encadrés : Les « fractures » historico-critique et sémiotique (p. 9) ; L’intention de l’auteur (p. 14) ; Thomas, appelé Didyme (p. 42) ; L’évangile de Jean et les « Juifs » (p. 43) ; L’onction de Marie, analepse ou prolepse ? (p. 44) ; « Ne pouvait-il pas empêcher la mort de Lazare ? » (p. 48) >>> à lire


ACTUALITÉS

p. 59 Événement : le Pentateuque TOB
La crise de la théorie documentaire. Une nouvelle version TOB du Pentateuque est parue. Réalisée grâce à l’AORB (Association Œcuménique pour la Recherche Biblique), elle a été confiée à deux protestants, Thomas Römer et Jean-Daniel Macchi, et à trois catholiques, Jacques Briend, Olivier Artus et Jean-Marie Carrière. Si l’introduction a été peu retouchée, il n’en est pas de même des introductions, des notes et de la chronologie. Elles témoignent des acquis et des débats en cours après la crise de la « théorie documentaire » sur laquelle revient Olivier Artus.

p. 63 Des livres
Xavier Léon-Dufour, « Un bibliste cherche Dieu » ; Philippe Bordeyne (dir.), « Bible et Morale » ; Walter Vogels, « David et son histoire » ; Roselyne Dupont-Roc, « Saint Luc ».

p. 66 Nouvelles du Service Biblique catholique Evangile et Vie

 
  • La magie d'un récit est sa capacité de construire un monde. Une phrase suffit. « Quand Dieu commença à créer le ciel et la terre... »
     
  • Après avoir exposé la situation, le narrateur présente des scènes successives dans lesquelles Jésus rencontre les différents personnages...
     
  • « Ne pouvait-il pas empêcher la mort de Lazare ? » Le narrateur insiste plusieurs fois sur l'absence étonnante de Jésus avant la mort de son ami

     
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org