1362
Accomplissement des Écritures
581
Evangile de Luc
1363
Ouverture aux païens
114
Léonard Philippe
Luc : l'accomplissement de l'Écriture et l'ouverture aux païens
Gros plan sur
 
Commencer
 
Brève introduction à la composition de l'évangile de Luc
 
L'évangile de Luc comporte des scènes étonnantes. Certaines sont originales (les paraboles du Bon samaritain ou du fils "prodigue"), d'autres se retrouvent chez Marc ou Matthieu. Mais Luc est le seul à préciser la finalité de son œuvre. Dans sa préface (Lc 1,1-4) il dit vouloir permettre à son lecteur, nommé Théophile, de " constater la solidité des enseignements que tu as reçus".

Comment Luc permet-il à Théophile de vérifier que les paroles et les actes de Jésus sont conformes à ce que celui-ci sait de l'identité de Jésus ?

L'accomplissement de l'Écriture
"Aujourd'hui, elle est accomplie cette Écriture à vos oreilles." Tel est le premier enseignement de Jésus. Cela se passe à la synagogue de Nazareth alors que Jésus vient de lire un passage du prophète Isaïe et que tous ont les yeux fixés sur lui (Luc 4,14-30). Le lecteur n'est pas surpris d'une telle affirmation car il a une longueur d'avance sur les auditeurs. Il sait depuis l'épisode du baptême que "L'esprit du Seigneur" est bien descendu sur Jésus ; il comprend la portée exacte de l'affirmation concernant l'accomplissement de l'Écriture. La première partie de cette scène à la synagogue donne ainsi une clé pour la suite du ministère de Jésus. Jésus est le Messie envoyé proclamer la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer la délivrance (en grec, le mot signifie aussi pardon), le retour à la vue etc. Les mots d'Isaïe annoncent que les actes et les paroles de Jésus vont manifester l'aujourd'hui du salut (Lc 19, 5; 23, 43). Ce que le lecteur va "vérifier" au fur et à mesure du récit.

L'ouverture aux païens
La seconde partie de la prédication à Nazareth donne une autre clé de lecture importante : l'ouverture aux païens. Le rappel des cycles d'Élie et d'Élisée (la veuve de Sarepta qui échappe à la famine et le général araméen Naaman qui est guéri de sa lèpre) amorcent la question. La réaction négative des auditeurs préfigure les difficultés à venir. Pourtant, cette ouverture ne se réalisera pas pleinement dans le ministère de Jésus. Pour cela, il faut attendre le deuxième tome de l'œuvre de Luc, les Actes des Apôtres, et le récit de la conversion du centurion Corneille et de son entourage (Ac 10). Les clés de lecture données par la première prédication de Jésus ne concernent pas seulement l'évangile.

L'histoire des commencements de l'Église dans le livre des Actes permet à Luc de rappeler à son lecteur chrétien en quête d'identité quelle est son origine. En même temps, il lui rend compte de la séparation de l'Église d'avec le judaïsme. De plus, il prend acte que l'empire romain est devenu le lieu de l'implantation de l'Église. Dans l'épisode de la guérison du serviteur du centurion, Luc souligne les bons sentiments de ce dernier à l'égard du judaïsme. Sa foi louée par Jésus est à mettre en parallèle avec la foi de Corneille. Dans l'évangile, le centurion de Capharnaüm ne rencontre pas Jésus directement, mais en Ac 10, Pierre pénètre dans la maison de Corneille. L'ouverture du salut aux païens, préfigurée par le rappel de la guérison de Naaman, inaugurée par Jésus à Capharnaüm, s'accomplit alors pleinement à Césarée.


Annexe : Composition de l'évangile de Luc

1,1 – 4,13 : récits introductifs : enfances de Jean et de Jésus.
Prédication de Jean, baptême de Jésus.

4,14 – 9, 50 : en Galilée, Jésus enseigne et guérit ;
opposition des scribes et des pharisiens.

9, 51 – 19, 44 : longue montée à Jérusalem :
le salut de Dieu pour les pauvres, les exclus, les païens.

19, 45 – 24,53 : à Jérusalem, affrontement avec les chefs religieux,
crucifixion, résurrection et mission universelle des apôtres.

 
© SBEV. Philippe Léonard

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org