Mercredi des Cendres (14 février 2018)
 
 
"Revenez à moi de tout votre coeur... "
 

•  Joël 2,12-18

 On sait peu de choses du prophète Joël. L’invasion de sauterelles évoquée au début du livre pourrait être la métaphore de cette « nation montée contre mon pays, puissante et innombrable. Ses dents sont celles d’un lion… Elle a fait de ma vigne un désert ; mon figuier, elle l’a… abattu » (Jl 1, 6-7) ? Une situation catastrophique de famine et de désolation qui provoque un sursaut. On songe qu’il s’agit peut-être de la colère du Seigneur et on se tourne vers lui. Une cérémonie pénitentielle est organisée à laquelle tout le peuple prend part. De manière traditionnelle, on jeûne, on revêt des vêtements de deuil,  on se lamente sur la cendre en pleurant. Tout cela dans l’attente que le Seigneur manifeste sa miséricorde puisqu’il s’est déclaré tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour, renonçant au châtiment (Ex 34,6). Les prêtres défient le Seigneur : son absence de réponse mettrait sa propre réputation en cause.

On pourrait soupçonner une sorte d’opportunisme et de magie si ce n’était l’insistance du prophète à appeler à une conversion du cœur qui donne sens aux rites. Revenir au Seigneur, ce n’est pas tant revenir au sanctuaire que « déchirer » son cœur, reconnaître son égarement et décider de faire volte-face pour se convertir réellement à des manières de vivre cohérentes avec la manière d’être de Dieu. La véritable proximité ne se nourrit-elle pas d’un retour perpétuel à l’être aimé ? Le Seigneur alors ne peut qu’être fidèle à lui-même : il s'est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple


Psaume 50,3-6.12-14.17

Le psaume Miserere exprime très bien le mouvement intérieur qui tourne l’homme vers Dieu. Le croyant se situe en vérité et avec justesse devant Lui. Il se reconnaît pécheur mais ne manifeste ni culpabilité aliénante ni désespoir orgueilleux tant il est assuré de la fidélité du Dieu créateur. La faute a sali en lui l’image divine originelle. Il demande donc au Seigneur de le laver, puis de le recréer, de restaurer en lui le cœur pur primitif. Retrouvant la joie d’être sauvé, il deviendra louange et annonce de cette bonne nouvelle.

Matthieu 6,1-6.16-18

Avec cet évangile, nous sommes dans l’écoute d’extraits du Sermon sur la montagne et dans la logique des Béatitudes : quels chemins emprunter, quelles attitudes adopter pour devenir des justes, être accordés au Seigneur ? Quant aux chemins, Jésus ne déroge pas à la tradition. Il perpétue les piliers de la vie juive pour ses disciples et nous invite à revisiter résolument nos engagements envers l’aumône, la prière et le jeûne. Comme ils touchent notre relation aux autres, à Dieu et à nous-mêmes, ils ne sont en rien facultatifs… ce que forts de vouloir nous attacher à l’esprit plutôt qu’à la lettre, nous pourrions négliger.

Jésus insiste sur les attitudes profondes qui régissent nos comportements. Quels moteurs nous font agir ? Nous faisons fausse route si nous sommes animés par le désir de paraître et la soif de reconnaissance. Ou même par l’attente d’une récompense donnant-donnant. Jésus nous invite à trouver en nous le lieu le plus secret, celui où ne reste plus que la vérité sur nous-mêmes, sans autre souci que de nous tenir en présence de Dieu. Il nous appartient de revenir volontairement à Dieu, mais c’est lui qui nous appelle et qui est à l’œuvre en nous.

Jésus provoque ses disciples à se distinguer des hypocrites. Ceux-ci simulent et mentent en jouant un rôle auquel leur cœur et leur être ne sont pas accordés. Jésus nous presse de nous donner comme lui, sans calcul, par fidélité et par amour de Dieu et des hommes, dans une totale confiance au Père. Un Père qui voit et qui rendra - et non pas qui « te le rendra » comme le disent nos traductions. Dieu n’est pas dans le don symétrique, mais dans le don sans mesure !.

 

On trouvera des pistes d'approfondissement pour la deuxième lecture (2 Corinthiens 5,20-6,2) ainsi que de brèves citations d'auteurs spirituels d'hier et d'aujourd'hui dans les Fiches Dominicales (Année B / 2017-2018). Ceux qui préparent la liturgie y trouveront aussi des idées pour une mise en œuvre et des pistes pour l'homélie.

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org