1125
Sinaï (Mont)
Le mont Sinaï
Gros plan sur
 
Commencer
 
Le Sinaï est-il ''la montagne de Dieu'' ?
 
''Vous avez vu vous-mêmes ce que j'ai fait à l'Égypte, comment je vous ai porté sur des ailes d'aigle et vous ai fait arriver jusqu'à moi'' (Ex 19,4). Ainsi commencent les paroles du Seigneur à Moïse quand le peuple d'Israël arrive à ''la'' montagne de Dieu.

Quelle est cette montagne ? La Bible lui donne deux noms : Horeb et Sinaï et peut-être y avait-il à l'origine deux lieux différents aujourd'hui confondus. Soucieuse d'inscrire les données de la Bible dans la réalité géographique, la tradition a fixé au Djebel Moussa (au Sud de la péninsule du Sinaï) à la fois le lieu de la révélation de Dieu à Moïse (Ex 3) et celui du don de la Loi au peuple d'Israël (Ex 19-24). Les voyageurs et pèlerins qui gravissent la montagne (2285 m) ont toujours le souffle coupé devant la majesté qui s'offre à leurs yeux, surtout au soleil levant. Cadre idéal pour méditer l'aurore de l'alliance : le Dieu Sauveur a tiré son peuple de la servitude, il en fait à jamais sa ''part personnelle'' au milieu des nations (Ex 19,5) et celui-ci s'engage à l'aimer.

Dès le IVe siècle ap. J.-C., des moines se sont installés dans la région. Le monastère orthodoxe Sainte-Catherine perpétue leur présence. Dans l'église, une mosaïque du VIe siècle magnifie non pas le don de la Loi mais le don du Fils Bien-Aimé. Dans la scène de la Transfiguration où Moïse et Elie dialoguent avec Jésus, les montagnes se superposent : révélation de Dieu dans ses Dix Paroles (le Décalogue), révélation de Dieu en Jésus de Nazareth, ''parole devenue chair''.
 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org