1354
Temple de Salomon
26
Buis Pierre
Le Temple de Salomon
Gros plan sur
 
Commencer
 
Il est pratiquement impossible de donner une description satisfaisante du Temple de Salomon...
 

Puisqu'il donne une grande importance au temple construit par Salomon, le livre des Rois se devait d'en donner une description. Elle occupe les chapitres 6 et 7. Avec 2 Ch 3-4 (qui s'inspire du texte des Rois ou d'une de ses sources), c'est la seule description qu'on ait du premier temple. On ne peut guère compter sur l'archéologie pour nous en donner une image, car les restes des bâtiments salomoniens sont enfouis sous les constructions hasmonéennes et hérodiennes du "second temple", qu'il serait très difficile de fouiller.

Le texte des Rois est malheureusement très obscur. Il est surchargé de nombreuses précisions difficiles à interpréter. Il utilise beaucoup de termes techniques dont le sens n'est plus connu avec certitude. Et il y manque des informations qui nous semblent essentielles: emplacement exact et orientation du sanctuaire, nature de sa couverture, place de l'autel (dont la fabrication n'est pas mentionnée), dimensions des cours, etc.

On peut au moins savoir que le sanctuaire est formé de trois parties: un narthex (oulam), une grande salle (hekal), et une chambre (debir). En arrondissant les mesures on a un bâtiment de 30 m. de long, 10 m. de large et 15 m. de haut. La chambre est cubique (l0 x 10 x 10 m.) et complètement fermée, à part une porte donnant sur la salle. Elle est occupée par deux statues en bois doré, des kerubim qu'on peut imaginer comme des sphinx égyptiens. Leurs ailes déployées se joignent au milieu de la pièce et couvrent le Coffre de l'alliance déposé entre leurs corps.

Dans la grande salle, on a un luminaire, une table pour déposer les pains d'offrande et un autel brule-parfums. A l'extérieur, appuyée aux murs, il y avait une construction comportant trois étages de chambres (38 chambres, d'après le Talmud), dont l'utilisation n'est pas indiquée. Devant le narthex se dressaient deux colonnes de bronze de 9 m. de haut, surmontées d’un chapiteau. Elles étaient nommées respectivement Yakin ("Il rend solide") et Boaz ("en Lui la force").

Ce bâtiment, où n'avaient accès que les prêtres, se trouvait dans une cour entourée d'un mur massif fait de pierres de taille renforcées par des madriers de cèdre. Elle communiquait avec la cour où se trouvaient les bâtiments du palais royal, à un niveau plus bas; du palais, on "monte" au temple (Jr 26,10).

On doit noter que beaucoup de Phéniciens ont participé à la construction, ainsi qu'à la fourniture des matériaux (1 R 5,23; 7,13). On peut en conclure que le plan de ce temple s'est inspiré de celui des temples phéniciens ou syriens du deuxième millénaire. Il y a une bonne concordance entre les restes de ces temples et ce que le livre des Rois nous permet de savoir sur le plan du temple de Salomon.

© Pierre Buis, SBEV / Éd du Cerf, Cahier Évangile n° 86 (Mars 1994), « Le livre des Rois » p. 12 (encadré).

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org