343
Saint Paul
172
Reynier Chantal
Vie et mort de Paul à Rome
2204104944
Vie et mort de Paul à Rome
Recension
 
Approfondir
 
Recension du livre de Chantal Reynier : "Vie et mort de Paul à Rome", par Christophe Raimbault
 

Chantal Reynier
Vie et mort de Paul à Rome
Le Cerf, 2016, 304 p., 20 €

La quatrième de couverture annonce : « Suivre Paul pas à pas à Rome, c’est comprendre l’amont et l’aval du christianisme. » Cette enquête en forme d’investigation sur « l’énigme Paul » donne de découvrir différents aspects des relations de Paul à la capitale de l’Empire. L’auteur, Chantal Reynier (C.R.), ancien professeur d’exégèse aux Facultés jésuites du Centre Sèvres, est connue pour ses ouvrages d’introduction sur Saint Paul et ses travaux sur la navigation au temps de Saint Paul. Elle pose la thèse que, si Rome est peu citée dans les lettres, en dépit de l’existence de la Lettre aux Romains, la capitale joue un rôle très important pour comprendre le message de Paul.

L’ouvrage est organisé en quatre parties, comportant chacune trois chapitres. Dans une première partie, « le projet romain », C.R. présente le projet de voyage à Rome, la représentation que Paul se fait de Rome et ses motivations. La deuxième partie est consacrée à « Paul et la communauté chrétienne de Rome », la communauté juive terreau de la communauté chrétienne, la communauté chrétienne, et son autonomie. Dans la troisième partie, « Paul à Rome », C.R. aborde la découverte de Rome, la résidence de Paul à Rome, son audace et sa liberté. Dans la dernière partie, est abordé le martyr de Paul, la fin, le martyre comme tel, la sépulture et la mémoire.

En fait, l’auteur rassemble les pièces du dossier sur les liens entre Paul et la capitale de l’Empire. Les nombreux ouvrages qui ont alimenté le travail sont cités dans la bibliographie, par chapitre, ce qui en facilite la consultation. C.R. fait œuvre d’un travail de documentation et d’inventaire des données et des sources, quitte à être prudente lorsqu’il s’agit d’hypothèses non vérifiées ou non vérifiables. Par exemple, à la page 164, ou 167, sur le « procès », nombreuses sont les expressions « sans doute.. ; il se peut que… », ou, p. 172, sur le martyre de Paul : « il est impossible de reconstituer ce qu’ont été ces dernières années… ». On peut saluer la prudence et l’honnêteté du propos.

Le dossier emprunte à de nombreuses sources bibliques, mais aussi historiques, archéologiques, latines, apocryphes, patrologiques. Elles sont convoquées selon les circonstances et les questions traitées, sans être hiérarchisées. De même, les extraits bibliques sont convoqués au fur et à mesure, tantôt avec une approche historico-critique, tantôt dans une perspective narrative. C’est sans doute dans ces méthodes que certains verront une limite à l’entreprise. Mais il n’en reste pas moins que l’ouvrage présente l’avantage de mettre le projecteur sur le lien entre Paul et Rome sous ses différents aspects et selon la multiplicité des sources. Il rejoindra sûrement toute personne désireuse de faire le point sur l’importance et l’impact de Rome sur l’Apôtre, l’homme et sa mission, et sur les premières communautés chrétiennes, et inversement, d’une certaine manière, l’impact de l’Apôtre et des premières communautés sur Rome.

                                                                                 Christophe Raimbault

Recension parue dans le Cahier Évangile n° 179.

 
Jérusalem: l'esplanade des mosquées
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org