911
Déluge
1568
Noé
72
Gruson Philippe
Gn 9-6 - Noé et le déluge
Commentaire au fil du texte
 
Commencer
 
 

Noé et le déluge (Gn 6-9)

Le Seigneur vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre et que son cœur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée et le Seigneur se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre. Il s’en affligea et dit : « J’effacerai de la surface du sol l’homme que j’ai créé, homme, bestiaux, petites bêtes et même les oiseaux du ciel, car je me repens de les avoir faits. » Mais Noé trouva grâce aux yeux du Seigneur (Gn 6,5-8)

Depuis que l'homme et la femme ont été chassés du jardin d'Éden, depuis que Caïn a tué son frère, la violence a proliféré sur la terre. Désormais, tout est corrompu, perverti. L'humanité est mal partie. Dieu ne peut la laisser aller ainsi à sa perdition. Comment arrêter les hommes dans leur folie auto-destructrice ?

Dieu décide d'intervenir pour un grand nettoyage de la terre et un nouveau départ de l'histoire à partir d'un seul homme, sain, juste : un homme comme Dieu l'a voulu. Comme Adam, Noé sera le nouveau premier homme, l'ancêtre d'une humanité purifiée, renouvelée.

Ce jour-là jaillirent toutes les sources du grand abîme et les écluses du ciel s'ouvrirent. La pluie tomba sur la terre pendant 40 jours et 40 nuits... Alors périt toute chair qui se meut sur la terre : oiseaux, bestiaux, bêtes sauvages, tout ce qui grouille sur la terre et tous les hommes (Gn 7,17…21).

Pour réaliser son grand jugement, Dieu « démonte » d'abord la création; il dé-crée l'univers et le fait retourner au chaos primordial, comme avant l'œuvre du deuxième jour, avant la séparation des eaux d'en haut des eaux d'en bas. Plus aucune séparation, plus aucune différence : tout est mêlé, noyé, invivable. Les eaux mortelles engloutissent tous les êtres pollués de violence, sauf Noé et sa famille, ainsi qu'un couple de chaque espèce. Dans l'arche, Dieu protège la vie : celle des hommes et celle des animaux.

Alors Dieu se souvint de Noé... Il fit passer un vent sur la terre et les eaux baissèrent. C'est en l'an 601 de la vie de Noé, au 1° mois, le 1° jour du mois, que les eaux séchèrent sur la terre (Gn 8,1-13).

Alors peut commencer la nouvelle création. Sur ces eaux qui ont tout recouvert, de nouveau passe le souffle de Dieu, comme pour y féconder la vie. Les eaux d'en haut et les eaux d'en bas cessent de se confondre; la terre sèche réapparait, comme au troisième jour de la création. Symboliquement, c'est le Jour de l'an que ce monde nouveau émerge des eaux destructrices; c'est une nouvelle humanité qui sort de l'arche.

Dieu bénit Noé et ses fils et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre... Tout ce qui se meut et possède la vie vous servira de nourriture, au même titre que la verdure des plantes. Seulement vous ne mangerez pas la chair avec sa vie, c'est-à-dire le sang » (Gn 9,1…4).

À Noé et à ses fils, comme au couple des origines, la parole de Dieu déclare la vie, exactement dans les mêmes termes : à la fois la fécondité et la nourriture. Mais désormais les hommes pourront tuer les animaux pour s'en nourrir. C'est la nouvelle règle, qui reconnaît la nécessité de tuer pour vivre. Pourtant l'interdit du sang est là pour garder le respect de toute vie, car le sang symbolise la vie; elle n'appartient qu'à Dieu qui la donne et nul ne peut se l'approprier. La vie de l'homme est d'autant plus sacrée que « l’homme est fait à l'image de Dieu ».

« Voici le signe de l'alliance que j'institue entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous pour toute les générations futures : je mets mon arc dans la nuée et il sera un signe d'alliance entre moi et la terre » (Gn 9,12-13)

Après les grandes eaux du déluge, comme après un orage, voici l'arc-en-ciel, signe de paix retrouvée, signe d'alliance entre Dieu et les vivants. C'est la première alliance, avant celle d'Abraham, avant celle du Sinaï; elle concerne toute l'humanité nouvelle qui va se multiplier à partir des trois fils de Noé, les trois « races » qui forment l'unique famille humaine

© SBEV. Philippe Gruson

 

 
Gn 6-9
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org