42
Alliance
963
Prophètes
396
Di Pede Elena
172 - L'Alliance chez les Prophètes
Gros plan sur
 
Approfondir
 
L'alliance est au coeur des écrits bibliques, notamment dans l'ensemble des livres qui, de Josué au Deuxième livre des Rois, d'Isaïe à Malachie sont regroupés sous le titre de « Prophètes »...
 
« Ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’Alliance nouvelle et éternelle… » Lors des célébrations eucharistiques, ces mots forment un condensé scripturaire ; viennent à la mémoire d’un côté le livre de l’Exode et de l’autre les prophètes Jérémie et Ézéchiel.

La liturgie se réfère évidemment à la tradition apostolique du dernier repas rapportée dans la première lettre aux Corinthiens et les évangiles de Marc, de Matthieu et de Luc. Or cette tradition connaît des variations que la liturgie regroupe. L’expression « sang de l’Alliance » (Marc et Matthieu) renvoie à Ex 24,8 (conclusion de l’alliance au Sinaï) mais l’adjectif « nouvelle » (Paul et Luc) vient de l’oracle de Jr 31,31 ; la liturgie le renforce par « éternelle », que l’Épître aux Hébreux emprunte à Ézéchiel (He 13,20 ; Ez 16,60 et 37,26).

En filigrane des récits eucharistiques, il y a donc la Torah et les Prophètes. Un premier Cahier avait présenté « L’Alliance dans la Torah », en insistant sur Noé, Abraham et le Sinaï (1). Il se voulait la première partie d’une présentation de l’Alliance dont voici la deuxième partie. Ce nouveau Cahier s’attache au corpus prophétique, compris dans son extension la plus large.

L’alliance du Sinaï, on le verra, est menacée par un danger qui, aujourd’hui, pourrait paraître dépassé : l’idolâtrie. Le Dossier que nous vous présentons montre qu’il reste actuel avec ses résonances sociales et religieuses. Au final, c’est bien notre relation avec le Dieu Un qui est interrogée.

La partie Actualités commence par présenter le dernier document de la Commission biblique pontificale qui essaye de débrouiller la difficile question de l’inspiration des Écritures. Inspirées, celles-ci produisent des lectures « inspirantes » qui marquent l’action des chrétiens dans le monde.

 _________
(1) Bernard Renaud, « L’Alliance dans la Torah », Cahiers Évangile n° 143, 2008. Sur le tissage scripturaire de la Cène, voir Hugues Cousin et collaborateurs, « Les Récits fondateurs de l’eucharistie », Supplément aux Cahiers Évangile n° 140, 2007, pp. 3-10 et 27.

 

Cahier Évangile n° 172
72 pages, SBEV/Éd. du Cerf, juin 2015 (9 euros)

 

Sommaire du numéro

DOSSIER : L’Alliance chez les Prophètes
Par Elena Di Pede

Introduction  À lire

p. 6 – I – Cadre général
         Note préliminaire
         Questions de vocabulaire
         Dans le Proche-Orient ancien
         Alliance, autonomie et service.
         L'élection, fondement de l'alliance.
         Alliances bilatérale et unilatérale
         Un point de départ : le Deutéronome  Extrait à lire
         Défenseurs et intercesseurs d'alliance
         Des hommes en situation

p. 27 – II – Constat d'échec et de rupture
         Le refus du don de YHWH  Extrait à lire
         Comment éviter l'échec ?
         La métaphore nuptiale

p. 36 – III – Lecture de textes choisis
         L'entrée en Terre promise (Jos 24)
         Appel menaçant et pacification (Es 1,2-20)
         L'impuissance du prophète  Extrait à lire
         Israël a dépassé les bornes (Jr 11,1-14)
         La métaphore nuptiale (Os 1-3)
         L'alliance renouvelée (Jr 31,31-34)

p. 56 – Conclusion : l'alliance, stabilité en mouvement

p. 57 – Liste des encadrés
                  Les « Prophètes »
                  Allusions prophétiques à l’alliance avec Abraham, Moïse et David
                  Qu’est-ce que l’idolâtrie ?
                  L’analogie de la filiation
                  La structure commune du rib
                  La torah prophétique
                  La colère du Dieu des prophètes
                  Deux manières de concevoir la relation à Dieu pour les prophètes

p. 58 – Pour aller plus loin

 

Actualités

p. 59 – Inspiration et Vérité de l'Écriture sainte  Article à lire
Dans l’exhortation post-synodale Verbum Domini (2010), le pape Benoît xvi soulignait que les notions d’« inspiration » et de « vérité » de l’Écriture sainte méritent une clarification. D’une part, le vocabulaire de l’inspiration est peu utilisé par les textes bibliques. D’autre part, la vérité de l’Écriture est liée à sa qualité de texte inspiré. L’ensemble fait l’objet de débats issus soit des sciences historiques, soit du contenu même de certains textes (violence, éloignement des réalités contemporaines). La Commission biblique pontificale a donc élaboré un document qui affronte ces difficultés d’interprétation.
Par Olivier Artus 

p. 66 – Des livres
         Collectif, Nouveau Testament interlinéaire grec-français  Lire cette recension
         Pierre Debergé, Ce que dit la Bible sur... Le pouvoir  Lire cette recension
         Philippe Lefèbvre, Ce que dit la Bible sur... La famille  Lire cette recension
         Françoise Chandernagor, Vie de Jude, frère de Jésus  Lire cette recension

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org