1112
Femmes
398
Jésus
17
Morin Dominique
Les femmes au temps de Jésus
Gros plan sur
 
Commencer
 
La place des femmes en Israël à l'époque de Jésus est certainement supérieure à celle qu'elles occupaient dans le monde oriental ancien...
 

La place des femmes en Israël à l'époque de Jésus est certainement supérieure à celle qu'elles occupaient dans le monde oriental ancien : comme épouses et comme mères, elles sont, chez les juifs, nettement mieux respectées que dans les civilisations environnantes. Ainsi, suivant la tradition rabbinique, l'homme est tenu de respecter sa femme. Il ne peut pas l'abandonner plus de trente jours, ni la forcer à avoir des relations conjugales. En outre, dans la maison et dans l'organisation matérielle de la vie quotidienne, elle a un pouvoir important.

Et pourtant, malgré ces incontestables avancées dans son statut, la femme est toujours jugée inférieure à l'homme. Constamment considérée comme une mineure au sens juridique du terme, elle dépend  toute sa vie d'un homme : après son père, c'est son mari ou son fils aîné qui lui servent de tuteur. Un mari peut répudier sa femme pour divers motifs graves, sans que cette dernière puisse protester en quoi que ce soit. En revanche, il n'est pas question que la femme puisse, de sa propre volonté, se séparer de son mari. La société juive de l'époque ne remet donc pas en cause la supériorité masculine. Une prière juive traditionnelle le souligne d'ailleurs expressément : "Béni sois-tu notre Dieu de ce que tu ne m'as fait ni gentil (c'est-à-dire païen), ni femme, ni ignorant ! "

Jésus : une attitude révolutionnaire

Jésus bouleverse l'image que ses contemporains se font de la femme et de sa place dans la société : son féminisme est évident et se manifeste constamment dans son existence quotidienne. Son souci de la reconnaissance du statut des femmes est attesté par la fréquence des rencontres que notent les évangiles. Luc nous le montre ainsi rencontrant Marie, Élisabeth, Anne, la veuve de Naïm, la pécheresse chez Simon. Il nous parle de Marthe et Marie, de la femme qui bénit la mère de Jésus, de la femme voûtée qu'il guérit... sans oublier ses remarques concernant les femmes dévouées qui le servent et le suivront jusqu'à la croix et la résurrection. Enfin, nombreuses sont les femmes campées par Jésus dans les paraboles que Luc nous rapporte.

La raison fondamentale pour laquelle Jésus tient à revaloriser considérablement le statut de la femme et à la considérer comme égale à l'homme, est que Dieu lui-même, selon les Écritures, considère comme égales toutes les personnes humaines. Il propose son salut à tous les êtres humains, hommes ou femmes sans aucune exception. En conséquences, tous ont exactement les mêmes droits.

La place spéciale de Marie, la mère de Jésus

Une femme a joué un rôle très particulier dans la vie de Jésus, Marie, sa mère. Luc le souligne dès les premières pages de son évangile. En acceptant, lors de l'Annonciation, de donner naissance au Messie, elle joue un rôle essentiel dans le projet de Dieu. Elle s'occupe ensuite tendrement de Jésus et  lui enseigne les premiers mots de la foi. Puis, dans l'ombre, elle reste constamment à ses côtés durant toute la vie publique, jusqu'à sa mort et sa résurrection. Elle est encore présente lors de l'Ascension et de la Pentecôte.

Jésus dira que la grandeur de sa mère vient de ce qu'elle a écouté la Parole de Dieu, l'a conservée dans son cœur et l'a mise en pratique. À ce titre, elle est devenue le modèle des disciples de Jésus.

© SBEV. Dominique Morin

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org