398
Jésus
343
Saint Paul
18
Marchadour Alain
Jésus et Paul
Gros plan sur
 
Commencer
 
Paul est-il un apôtre fidèle de Jésus ou un imposteur génial ?
 

Celui qui passe de la lecture de l'évangile aux lettres de Paul à l'impression de changer de monde. C'est tellement vrai que certains sont allés jusqu'à penser que Paul avait transformé le message naïf et populaire d'un prédicateur nazaréen en un système religieux complexe et efficace. En d'autres termes, il aurait inventé la religion chrétienne. Alors, Paul est-il un apôtre fidèle de Jésus ou un imposteur génial ?

L'univers de Paul

Jésus et Paul sont pratiquement des contemporains. L'un et l'autre ont été façonnés par l'étude et la méditation de la Torah. Issu de la diaspora, Paul adolescent vient à Jérusalem se mettre à l'école de Gamaliel. Dans ces années il aurait pu rencontrer Jésus mais les textes ne nous en parlent pas.

Les oppositions entre les deux personnalités sont accentuées par la différence de leurs objectifs. Jésus raconte et s'adresse le plus souvent à des gens simples. Paul est un intellectuel qui a fait des études et qui connaît toutes les règles de l'exégèse en usage à son époque. Surtout, il a baigné dans un autre univers. Les hommes et femmes qu'il rencontre en Asie Mineure ont souvent subi les influences des religions à mystères, de la philosophie stoïcienne et des séductions gnostiques. En un mot, l'univers de Paul et de ses lecteurs est situé aux antipodes du monde rural palestinien des évangiles. De là à décrire les deux hommes en termes d'opposition, il y a un fossé qu'il faut se garder de franchir.

La rencontre de Jésus

En effet Paul, même dans ses développements intellectuels les plus savants, est incompréhensible en dehors de sa référence au Seigneur ressuscité. Les Actes des Apôtres attachent une telle importance à la rencontre de Jésus par Paul sur la route de Damas qu'ils la racontent trois fois. Par-delà les images et les clichés, Paul affirme qu'il a fait une expérience personnelle dont il est sorti transformé : « J'ai été saisi par Jésus Christ » (Philippiens 3,12); « N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? » (1 Corinthiens 9,1). Lui qui persécutait avec fureur les disciples de Jésus, abandonne son ancien univers pharisien; il quitte tout « en regard de ce bien suprême qu'est la connaissance de ce Jésus-Christ mon Seigneur » (Philippiens 3,8).

La fidélité du message

Jésus devient donc le Seigneur et maître qui habite désormais Paul. Sa vie en est transformée. Mais pouvons-nous être sûr qu'il n'a pas déformé les paroles et l'enseignement de Jésus ? Si l'action de Paul a été si vigoureusement combattue par le courant judaïsant dans l'Église primitive, on est en droit de penser que cette fidélité n'était pas évidente pour tous.

Il faut d'abord noter que Paul n'est pas le prédicateur solitaire que certains décrivent. Après sa conversion, il a reçu un enseignement. Il s'est enraciné dans la tradition évangélique. L'expression « j'ai reçu du Seigneur» qu'il utilise parfois ne doit pas être interprétée comme une révélation directe et instantanée: Paul « a reçu » Jésus à travers la médiation d'une Église.

On s'étonne parfois qu'il ne cite presque jamais les évangiles, ce qui est logique puisque les évangiles ont été écrits après ses Lettres. Il est vrai par ailleurs qu'il ne nous transmet guère d'informations sur le Jésus de l'histoire. Si nous n'avions que lui comme source, nous saurions seulement que Jésus est né d'une femme (Galates 4,4), qu'il descend de David (Romains 1,3) et qu'il est mort sur la croix (Philippiens 2,8; 1 Corinthiens 1,23). Pourtant il connaît l'enseignement de Jésus, comme le montrent ses allusions explicites et implicites à ses paroles.

Paul, de fait, se montre méfiant envers des adversaires qui utilisent volontiers leur connaissance du Jésus terrestre pour justifier leurs positions. Ce sont peut-être ces gens qu'il vise dans ce passage : « Désormais nous ne connaissons plus personne à la manière humaine. Si nous avons connu le Christ à la manière humaine, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi » (2 Corinthiens 5,16). Paul s'intéresse exclusivement à « Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié » (1 Corinthiens 2,2). Dans sa référence à Jésus, trois traits dominent : la croix, la résurrection et le retour imminent de Jésus.

La « Bonne Nouvelle »

En réalité, le génie de Paul vient de ce qu'il a saisi de l'intérieur la nouveauté radicale de l'évangile. L'audace de Paul, son ouverture extraordinaire au monde païen, son style sont apparus à plusieurs comme une rupture avec le message de Jésus. Mais un regard plus attentif et plus global remarque que Paul reste fidèle au cœur de l'évangile. Celui-ci peut se résumer dans les six points suivants, attestés de façon constante dans l'enseignement de Paul :

• Les temps messianiques annoncés par les prophètes sont arrivés (Romains 1,2).

• Cet accomplissement se réalise dans le ministère de Jésus, sa mort et sa résurrection (Romains 1,3; Galates 1,4; 1 Corinthiens 15,3-4).

• Jésus a été exalté (Romains 8,34; Philippiens 2,9).

• L'Esprit a été donné à l'Église, comme signe de la présence de Jésus (Romains 8,26; 1 Corinthiens 12, 1).

• Jésus reviendra pour mettre un terme à l'histoire (1 Thessaloniciens 1,10).

• Les hommes sont appelés au repentir et à l'accueil du pardon de Dieu (Romains 10,9).

Quand Paul annonce la miséricorde gratuite de Dieu à tous les pécheurs, quand il ouvre le Royaume sans s'occuper de pureté et de légalité, quand il souligne que le sommet de la loi, c'est l'amour, il est dans le droit fil du message évangélique. Quand il proclame que le message de Jésus s'ouvre à tous sans distinction de race, de religion, de culture, il comprend mieux que certains disciples des commencements l'universalité du message de Jésus. Quand il présente la liberté comme la vocation des croyants (« c'est à la liberté que vous avez été appelés », Galates 5,13), il s'inscrit dans la tradition de Jésus et de toute la Bible; c'est ainsi que Jésus inaugure sa prédication à Nazareth : « L'Esprit du Seigneur m'a envoyé proclamer aux captifs la libération » (Luc 4,18).


© SBEV. Alain Marchadour

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org