1425
Circoncision de Jésus
1427
Présentation de Jésus au Temple
1426
Purification
10
Autané Maurice
Circoncision de Jésus et présentation au Temple (Luc 2,21-39)
Gros plan sur
 
Commencer
 
Pourquoi ces rites de la circoncision et de la présentation au Temple ?
 

Luc raconte que Jésus, comme tous les petits garçons en Israël, a été circoncis le huitième jour; il est donc parfaitement juif. Mais pourquoi ce rite ? Et pourquoi celui de la présentation au Temple ?

La circoncision

C'est l'acte de couper le prépuce avec un couteau de silex. La circoncision est un rite bien antérieur à l'époque de Jésus. Dans le Proche-Orient ancien, plusieurs peuples la pratiquaient, mais pas systématiquement : ainsi les Egyptiens, mais pas les Assyriens ni les Babyloniens. Chez les Israélites, elle était primitivement un rite d'initiation au mariage, comme l'initiation des adolescents que pratiquent encore aujourd'hui beaucoup d'Africains (Abraham a circoncis Ismaël à treize ans).

Le texte qui évoque la circoncision pour la première fois se trouve dans le cycle d'Abraham : « Tous vos mâles seront circoncis... ce qui deviendra le signe de l'Alliance entre moi et vous » (Gn 17,10-11). Ce texte date de l'exil à Babylone. À ce moment-là, ce rite acquiert une originalité profonde : il apparaît comme le moyen de se distinguer des Babyloniens incirconcis. Il devient le symbole de l'Alliance conclue entre Dieu et Abraham, et donc de l'appartenance au peuple élu; d'ailleurs les juifs l'appellent : « l'alliance de la circoncision » (berît-mila).

La présentation de l'enfant

Bien que cela n'ait jamais été une obligation, tout garçon pouvait être présenté au Temple 40 jours après sa naissance et offert à Dieu; la mère devait offrir au préalable un sacrifice de purification, à cause de son écoulement de sang lors de l'accouchement (Lv 12). Luc, en décrivant cet épisode, montre que Jésus, dès son quarantième jour, entre dans le Temple, la maison de son Père (comme il le dira à douze ans).

Les lois de l'Exode demandent la consécration au Seigneur de tout garçon premier-né (Ex 13,1). L'idée sous-jacente est que le premier-né doit servir le Seigneur d'une manière spéciale, car celui-ci l'a sauvé, tandis qu'il frappait tout premier-né égyptien (Ex 11,5). Dans les faits, ce sont les lévites qui assurent le service du culte à la place de tous les premiers-nés d'Israël (Nb 3,12-13) et ceux-ci doivent être rachetés par un sacrifice et le versement au Temple de cinq sheqels (Nb 18,1516).


SBEV. Maurice Autané

Sur ce même thème, voir aussi : La Présentation de Jésus au Temple (Lc 2, 22-32)

 
Monastère Ste Catherine, Sinaï.
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org