359
Balaam
357
Etoile
356
Noël
2
Stricher Joseph
L'étoile du mage Balaam
Gros plan sur
 
Commencer
 
http://www.wga : Sarcophage, Museo Pio Cristiano, Vatican, d ...
Plusieurs siècles avant la naissance de Jésus, le mage Balaam annonce qu'une étoile se lèvera en Israël...
 

Plusieurs siècles avant la naissance de Jésus, le mage Balaam annonce qu'une étoile se lèvera en Israël. Pour Matthieu, Cette prophétie se réalise avec la naissance de Jésus.

Le livre des Nombre (chapitres 22-24) raconte la pittoresque histoire du prophète Balaam, convoqué par le roi de Moab pour maudire Israël. La scène se passe lors de la traversée du désert, au moment où Israël approche de la terre promise. Le roi de Moab est pris de panique quand il voit arriver la multitude des fils d'Israël. « Ils vont tout brouter autour de nous comme un bœuf broute l'herbe des champs », dit-il à ses conseillers. Il envoie chercher Balaam, un jeteur de sort, pour maudire les nouveaux arrivants.

Le voyage de Balaam est mouvementé. Il vient de loin, de l'Orient, monté sur son ânesse. Mais il ne comprend pas bien la volonté du Dieu d'Israël. On ne peut pas lui en vouloir. Comme dans nos vies, la volonté de Dieu ne s'exprime pas toujours clairement. Une fois Dieu lui dit de suivre les émissaires du roi de Moab. Une autre fois il se fâche contre Balaam et envoie un ange pour lui barrer le passage. Balaam, le voyant, ne voit pas l'ange du Seigneur. Son ânesse, par contre, voit l'ange qui a dégainé son épée. Malgré les coups, elle refuse d'avancer. Elle explique même à son maître ce qui se passe. Merveille du récit biblique où une ânesse rejoint le serpent des origines dans la liste des animaux qui parlent ! Parvenu auprès de Balaq, roi de Moab, Balaam prononce trois oracles des bénédictions sur Israël, au grand désappointement du roi.

Arrêtons-nous au troisième oracle :

« De Jacob monte une étoile,
d'Israël surgit un sceptre
qui brise les tempes de Moab
et décime tous les fils de Seth »
(Nb 24,17).

L'oracle vise probablement le roi David, véritable "star" de l'histoire d'Israël, l'homme né sous une bonne étoile qui dominera tous ses adversaires.

La tradition d'Israël interprétera l'oracle en ce sens. Quand la bible hébraïque sera traduite en grec (au troisième siècle av. J.-C.) on pourra y lire :

« De Jacob se lèvera un astre
d'Israël surgira un homme... »

Plus tard, à l'époque de Jésus, les commentaires araméens seront encore plus explicites :

« Un roi doit se lever d'entre ceux de la maison de Jacob
Un libérateur et un chef d'entre ceux de la maison d'Israël ». 

Plus tard encore, en 135, lors de la dernière révolte contre Rome, le chef des insurgés se fera appeler Bar Kokba, ce qui veut dire "Fils de l'étoile".

On peut voir ainsi la place de l'étoile dans l'espérance messianique et on comprend que Matthieu lui ait laissé une grande place dans le récit de la naissance du véritable Messie d'Israël.

© SBEV. Joseph Stricher.

 
Nb 24,17
17Je le vois, mais ce n'est pas pour maintenant ; je l'observe, mais non de près : De Jacob monte une étoile, d'Israël surgit un sceptre qui brise les tempes de Moab et décime tous les fils de Seth.
Nb 24,17
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org