133
Mages
2
Stricher Joseph
Les mages adversaires de Jésus ?
Gros plan sur
 
Commencer
 
Dans les Actes des Apôtres on rencontre des mages qui sont plutôt des adversaires de Jésus...
 

Les mages de l’Évangile de Matthieu sont-ils les cousins de ceux qu’on trouve dans les Actes des Apôtres ? Sont-ils des adorateurs ou des adversaires de Jésus ?

En venant s’incliner devant l’enfant, les mages jouent un rôle très positif dans l’évangile de Matthieu. Il n’en va pas de même dans les Actes des Apôtres. Pierre et Paul rencontrent chacun un mage sur leur chemin qui essaie, sans succès, de se mettre en travers du chemin de l’Évangile.

Simon, le mage

Après la mort d’Étienne, Philippe évangélise la Samarie. Pierre et Jean viennent inspecter ce qui se passe et imposent les mains aux Samaritains afin qu’il reçoivent l’Esprit Saint. Simon, le mage ou le magicien, propose de l’agent pour acheter le pouvoir des apôtres. Il s’attire une violente semonce de Pierre : « Périsse ton argent, et toi avec lui, pour avoir cru que tu pouvais acheter, avec de l'argent, le don gratuit de Dieu. » Simon a beaucoup de chance. Ananie et Zaphire, réprimandés de la même manière par Pierre, sont tombés raide morts ! (Ac 5,1-11).

Fils de Jésus et fils de Satan

Au cours du premier voyage missionnaire, Barnabé et Saul arrivent à Chypre. Ils rencontrent un astrologue de l’entourage du gouverneur romain, le mage Bar-Jésus (ce qui signifie “Fils de Jésus”) qui essaye de s’interposer entre eux et le gouverneur romain pour détourner celui-ci de la foi. Un combat magique, où chaque protagoniste change de nom, s’engage entre l’apôtre des païens et le mage. Paul l’emporte sur Élymas. Il traite le “fils de Jésus” de “fils de Satan” et aveugle le devin ! (Ac 13,4-12)

Qui sont ces mages ?

Luc, comme Matthieu, utilise le mot grec magos pour les désigner. Le vocable vient de l’iranien maga. et désigne des prêtres de la religion de Zoroastre. Mais il désigne aussi des jeteurs de sort, sorciers ou magiciens, ainsi que les astrologues de cour qui pullulent dans l’entourage des rois et des gouverneurs païens. Beaucoup d’entre eux sont des Juifs qui ont renié la religion de leurs pères et les préceptes de la Tora pour une activité très lucrative.

Des récits symboliques

Il est très intéressant de remarquer que, dans l’évangile de Matthieu comme dans les Actes des Apôtres, des mages sont aux commencements. Commencement de Jésus, commencement de la mission vers les Samaritains, commencement de la mission vers les païens. Quand ils essayent de pervertir l’évangile ou de s’opposer à lui ils sont vaincus. Quand ils se mettent en recherche, guidés par l’étoile et mis sur la bonne route par les Écritures, ils trouvent Jésus.

La communauté chrétienne à son commencement a trouvé sur sa route un sérieux concurrent en la religion des étoiles. Elle en est sortie vainqueur et les mages se sont mis à genoux devant l’enfant.

 

© SBEV. Joseph Stricher.

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org