390
Création
396
Paradis
975
Récits bibliques
3
Billon Gérard
Deux récits de création
Théologie
 
Commencer
 
S'il n'y a qu'un récit concernant le paradis terrestre, il y a en revanche dans la Bible deux récits de création...
 

Il y a dans la Bible un récit concernant la création et le paradis terrestre (Gn 2-4-3,24)... et un autre ocncernant seulement la créatioin (Gn 1,1-2,4).

Qui est l'auteur du récit du paradis ? A quelle époque a-t-il écrit ?

Voilà des questions qui paraissent inutiles aux lecteurs «fondamentalistes». Pour eux la Bible est tombée du ciel, d'un coup ou presque. Ce n'est pas l'avis de l'Église Catho­lique. «Le Verbe de Dieu s'est fait chair» dit Saint Jean. Pour l'Église, Dieu a parlé aux hommes à la manière des hommes, dans leur langage, au fil des siècles.

Un ou deux récits de la création ?

Un lecteur attentif remarque assez vite des contradictions dans les premières pages de la Genèse. Relevons-en deux.

Selon Gn 1 Dieu créa les poissons, puis les oiseaux, les animaux terrestres, et enfin l'être humain. Mais selon Gn 2, il a d'abord modelé l'homme puis, pour combler sa solitude, les bêtes des champs et les oiseaux (il n'est plus question des poissons !). Alors, l'homme est apparu après ou avant les animaux ?

Mieux! Selon Gn 1,27 l'homme et la femme sont créés ensemble. Mais selon Gn 2, l'homme est modelé avant toute chose et la femme vient en dernier.

Ces contradictions - et bien d'autres - sont l'indice qu'au début de la Bible, il n'y a pas un seul récit de la création du monde, mais deux! Le premier (Gn 1,1-2,4a) est un merveilleux poème au rythme de sept jours. Le deuxième (Gn 2,4b-3,24), le récit du paradis, est un drame en deux actes dans le décor du jardin.

Nous avons ainsi devant nous deux récits écrits indépendamment l'un de l'autre mais réunis un jour par le peuple d'Israël.

Questions de toujours

Le récit du paradis, avec ses grandes questions sur la vie, l'amour, la mort, la foi a été composé par quelqu'un qui a beaucoup réfléchi à l'existence, un sage.

Certains savants pensent que ce sage - dont nous ignorons le nom - aurait pu vivre à l'époque du roi Salomon ou de l'un de ses successeurs au 10° ou 9° s. av. J.-C. Adam n'est-il pas comme un roi dans le jardin ? Et s'il est le premier homme, alors tous les peuples sont frères malgré les guerres! Belle leçon d'espérance.

D'autres pensent au contraire que ce sage a vécu plutôt au 5° ou au 4° s. av. J.-C. En effet, les prophètes d'Israël qui ont écrit entre le 8° et le 5° s. ne parlent jamais d'Adam et Ève (sauf Osée, une seule fois !).

Mais au fond, qu'importe ? A-t-on jamais fini de réfléchir à la relation entre l'homme et la femme, entre l'être humain et la nature, à la fraternité universelle, à la place de la parole de Dieu dans nos vies ?

Remercions ceux qui nous ont légué un tel récit et relisons-le. Il est comme un jardin où Dieu nous attend pour nous faire entendre sa parole de vie.


© SBEV. Gérard Billon

 
Gn 1,1-3,24
1Or le serpent était la plus astucieuse de toutes les bêtes des champs que le SEIGNEUR Dieu avait faites. Il dit à la femme : « Vraiment ! Dieu vous a dit : "Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin "... »
2La femme répondit au serpent : « Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin,
3mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : "Vous n'en mangerez pas et vous n'y toucherez pas afin de ne pas mourir." »
4Le serpent dit à la femme : « Non, vous ne mourrez pas,
5mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux possédant la connaissance de ce qui est bon ou mauvais. »
6La femme vit que l'arbre était bon à manger, séduisant à regarder, précieux pour agir avec clairvoyance. Elle en prit un fruit dont elle mangea, elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il en mangea.
7Leurs yeux à tous deux s'ouvrirent et ils surent qu'ils étaient nus. Ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des pagnes.
8Or ils entendirent la voix du SEIGNEUR Dieu qui se promenait dans le jardin au souffle du jour. L'homme et la femme se cachèrent devant le SEIGNEUR Dieu au milieu des arbres du jardin.
9Le SEIGNEUR Dieu appela l'homme et lui dit : « Où es-tu ? »
10Il répondit : « J'ai entendu ta voix dans le jardin, j'ai pris peur car j'étais nu, et je me suis caché. » -
11« Qui t'a révélé, dit-il, que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais prescrit de ne pas manger ? »
12L'homme répondit : « La femme que tu as mise auprès de moi, c'est elle qui m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. »
13Le SEIGNEUR Dieu dit à la femme : « Qu'as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m'a trompée et j'ai mangé. »
14Le SEIGNEUR Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit entre tous les bestiaux et toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
15Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle-ci te meurtrira à la tête et toi, tu la meurtriras au talon. »
16Il dit à la femme : « Je ferai qu'enceinte, tu sois dans de grandes souffrances ; c'est péniblement que tu enfanteras des fils. Ton désir te poussera vers ton homme et lui te dominera. »
17Il dit à Adam : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais formellement prescrit de ne pas manger, le sol sera maudit à cause de toi. C'est dans la peine que tu t'en nourriras tous les jours de ta vie,
18il fera germer pour toi l'épine et le chardon et tu mangeras l'herbe des champs.
19A la sueur de ton visage tu mangeras du pain jusqu'à ce que tu retournes au sol car c'est de lui que tu as été pris. Oui, tu es poussière et à la poussière tu retourneras. »
20L'homme appela sa femme du nom d'Eve - c'est-à-dire La Vivante -, car c'est elle qui a été la mère de tout vivant.
21Le SEIGNEUR Dieu fit pour Adam et sa femme des tuniques de peau dont il les revêtit.
22Le SEIGNEUR Dieu dit : « Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous par la connaissance de ce qui est bon ou mauvais. Maintenant, qu'il ne tende pas la main pour prendre aussi de l'arbre de vie, en manger et vivre à jamais  ! »
23Le SEIGNEUR Dieu l'expulsa du jardin d'Eden pour cultiver le sol d'où il avait été pris.
24Ayant chassé l'homme, il posta les chérubins à l'orient du jardin d'Eden avec la flamme de l'épée foudroyante pour garder le chemin de l'arbre de vie.
25Tous deux étaient nus, l'homme et sa femme, sans se faire mutuellement honte.
26Dieu dit : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! »
27Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa.
28Dieu les bénit et Dieu leur dit : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre  ! »
29Dieu dit : « Voici, je vous donne toute herbe qui porte sa semence sur toute la surface de la terre et tout arbre dont le fruit porte sa semence ; ce sera votre nourriture.
30A toute bête de la terre, à tout oiseau du ciel, à tout ce qui remue sur la terre et qui a souffle de vie, je donne pour nourriture toute herbe mûrissante. » Il en fut ainsi.
31Dieu vit tout ce qu'il avait fait. Voilà, c'était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin : sixième jour.
Gn 1,1-3,24
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org