165
Libération
407
Mer Rouge
372
Moïse
2
Stricher Joseph
La libération d'Egypte
Commentaire au fil du texte
 
Commencer
 
Lecture sainte de Exode 14
 

Regarder – méditer – prier : nous respectons les trois temps de la "lectio divina" ou lecture sainte afin que méditation et prière, pour ceux et celles qui le souhaitent, s’appuient sur une écoute attentive du texte biblique.  

Regarder

1. Le récit peut se lire comme un récit de bataille avec :
- les motivations des forces en présence
- la rencontre des adversaires et la mise en ordre de bataille
- le combat
- le résultat final
Repérez les différentes étapes

2. Regardez comment le Seigneur, en bon stratège, choisit l'emplacement où la bataille aura lieu, indique ses intentions à son général et lui communique l'état d'esprit de l'adversaire. Dans un premier temps les ordres du Seigneur sont exécutés sans discussion. (v. 1-4)

Dans le camp opposé c'est l'agitation : regret d'avoir laissé partir les serviteurs et course à leur recherche. (v. 5-9)

3. Quand les deux forces sont en présence l'agitation gagne le camp des fils d'Israël : regret d'avoir quitté le service de l'Égypte et peur de mourir. Soyez attentifs au discours de Moïse au peuple : Qui va exercer la violence ? Que doit faire le peuple ? (v. 10-14 et 15-18)

4. Au cours de la nuit, le Seigneur agit en ne permettant pas à l'Égypte de rejoindre les fils d'Israël. L'intervention du Seigneur est lumineuse pour les uns et obscure pour les autres. (v.19-20)

5. Observez le comportement du Seigneur lors du passage de la mer. Soulignez tous les verbes d'action. (v.21-26)

6. Dans la conclusion du récit observez le comportement d'Israël. Soulignez également les verbes. Qu'y a-t-il de changé pour le peuple ? (v. 27-31)

Méditer

Le Seigneur est vainqueur. Il a exécuté son projet annoncé au début du récit. Il dit ce qu'il fait et il fait ce qu'il dit. Sa parole est immédiatement efficace, comme en Gn 1 : « Il dit et cela fut ».

Dieu se révèle comme le père et le libérateur de son peuple. Il le fait naître à la liberté à travers les eaux de la mer. Il se bat contre ceux qui lui veulent du mal.

Dieu n'est pas loin des hommes. Il est proche d'eux. Il n'hésite pas à retrous­ser ses manches et à combattre pour la liberté.

Le Dieu qui libère est aussi le Dieu créateur. Comme en Gn 1, Dieu agit en «séparant» les eaux et, au milieu de celles-ci, en faisant émerger la terre sèche. Il est le maître du monde et de l'histoire. Comme lors du déluge en Gn 6-9, il utilise les eaux pour punir les hommes violents.

Dans ce récit, la violence est exercée par Dieu seul : « C'est le Seigneur qui combattra pour vous. Et vous, vous resterez cois ! » dit Moïse. Il appartient à Dieu de rendre la justice. Le peuple est invité à ne pas se rendre justice soi-même mais à mettre sa confiance dans le Seigneur.

Le récit n'invite pas cependant à la passivité. Dieu n'agit pas seul. Il associe Moïse à l'oeuvre de libération. Par son intermédiaire le peuple est amené à mettre sa foi dans le Seigneur.

Prier

Sous forme de prière litanique nous pouvons remercier le Seigneur pour les oeuvres de libération qu'il accomplit dans le monde et dans notre propre coeur. Nous pouvons lui dire également à quoi nous nous sentons appelés.

Comme refrain pourquoi ne pas prendre le cantique de Myriam, lui-même écho du cantique de Moïse et du peuple ?          

« Chantez le SEIGNEUR, il a fait un coup d'éclat.
Cheval et cavalier, en mer il les jeta ! »
(Ex 15,21)


© SBEV. Joseph Stricher.

 
Ex 14,1-31
1Le SEIGNEUR adressa la parole à Moïse :
2« Dis aux fils d'Israël de revenir camper devant Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer - c'est devant Baal-Cefôn, juste en face, que vous camperez, au bord de la mer.
3Alors le Pharaon dira des fils d'Israël : "Les voilà qui errent affolés dans le pays ! Le désert s'est refermé sur eux !"
4J'endurcirai le coeur du Pharaon, et il les poursuivra. Mais je me glorifierai aux dépens du Pharaon et de toutes ses forces, et les Egyptiens connaîtront que c'est moi le SEIGNEUR. » Ils firent ainsi.
5On annonça au roi d'Egypte que le peuple avait pris la fuite. Le Pharaon et ses serviteurs changèrent d'idée au sujet du peuple et ils dirent : « Qu'avons-nous fait là ? Nous avons laissé Israël quitter notre service ! »
6Il attela son char et prit son peuple avec lui.
7Il prit six cents chars d'élite, et tous les chars d'Egypte, chacun avec des écuyers.
8Le SEIGNEUR endurcit le coeur du Pharaon, roi d'Egypte, qui poursuivit les fils d'Israël, ces fils d'Israël qui sortaient la main haute.
9Les Egyptiens les poursuivirent et les rattrapèrent comme ils campaient au bord de la mer - tous les attelages du Pharaon, ses cavaliers et ses forces - près de Pi-Hahiroth, devant Baal-Cefôn.
10Le Pharaon s'était approché. Les fils d'Israël levèrent les yeux : voici que l'Egypte s'était mise en route derrière eux ! Les fils d'Israël eurent grand-peur et crièrent vers le SEIGNEUR.
11Ils dirent à Moïse : « L'Egypte manquait-elle de tombeaux que tu nous aies emmenés mourir au désert ? Que nous as-tu fait là, en nous faisant sortir d'Egypte  ?
12Ne te l'avions-nous pas dit en Egypte : "Laisse-nous servir les Egyptiens ! Mieux vaut pour nous servir les Egyptiens que mourir au désert." »
13Moïse dit au peuple : « N'ayez pas peur ! Tenez bon ! Et voyez le salut que le SEIGNEUR réalisera pour vous aujourd'hui. Vous qui avez vu les Egyptiens aujourd'hui, vous ne les reverrez plus jamais.
14C'est le SEIGNEUR qui combattra pour vous. Et vous, vous resterez cois ! ».
15Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Qu'as-tu à crier vers moi ? Parle aux fils d'Israël : qu'on se mette en route !
16Et toi, lève ton bâton, étends la main sur la mer, fends-la, et que les fils d'Israël pénètrent au milieu de la mer à pied sec.
17Et moi, je vais endurcir le coeur des Egyptiens pour qu'ils y pénètrent derrière eux et que je me glorifie aux dépens du Pharaon et de toutes ses forces, de ses chars et de ses cavaliers.
18Ainsi les Egyptiens connaîtront que c'est moi le SEIGNEUR, quand je me serai glorifié aux dépens du Pharaon, de ses chars et de ses cavaliers. »
19L'ange de Dieu qui marchait en avant du camp d'Israël partit et passa sur leurs arrières. La colonne de nuée partit de devant eux et se tint sur leurs arrières.
20Elle s'inséra entre le camp des Egyptiens et le camp d'Israël. Il y eut la nuée, mais aussi les ténèbres ; alors elle éclaira la nuit. Et l'on ne s'approcha pas l'un de l'autre de toute la nuit.
21Moïse étendit la main sur la mer. Le SEIGNEUR refoula la mer toute la nuit par un vent d'est puissant et il mit la mer à sec. Les eaux se fendirent,
22et les fils d'Israël pénétrèrent au milieu de la mer à pied sec, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
23Les Egyptiens les poursuivirent et pénétrèrent derrière eux - tous les chevaux du Pharaon, ses chars et ses cavaliers - jusqu'au milieu de la mer.
24Or, au cours de la veille du matin, depuis la colonne de feu et de nuée, le SEIGNEUR observa le camp des Egyptiens et il mit le désordre dans le camp des Egyptiens.
25Il bloqua les roues de leurs chars et en rendit la conduite pénible. L'Egypte dit : « Fuyons loin d'Israël, car c'est le SEIGNEUR qui combat pour eux contre l'Egypte ! »
26Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Etends la main sur la mer : que les eaux reviennent sur l'Egypte, sur ses chars et ses cavaliers ! »
27Moïse étendit la main sur la mer. A l'approche du matin, la mer revint à sa place habituelle, tandis que les Egyptiens fuyaient à sa rencontre. Et le SEIGNEUR se débarrassa des Egyptiens au milieu de la mer.
28Les eaux revinrent et recouvrirent les chars et les cavaliers ; de toutes les forces du Pharaon qui avaient pénétré dans la mer derrière Israël, il ne resta personne.
29Mais les fils d'Israël avaient marché à pied sec au milieu de la mer, les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
30Le SEIGNEUR, en ce jour-là, sauva Israël de la main de l'Egypte, et Israël vit l'Egypte morte sur le rivage de la mer.
31Israël vit avec quelle main puissante le SEIGNEUR avait agi contre l'Egypte. Le peuple craignit le SEIGNEUR, il mit sa foi dans le SEIGNEUR et en Moïse son serviteur.
Ex 14,1-31
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org