675
Pentateuque
27
Artus Olivier
156 - Le Pentateuque, histoire et théologie
Théologie
 
Approfondir
 
Depuis le XVIIe siècle, la recherche critique s'est beaucoup attachée au Pentateuque...
 

« Moïse a écrit le livre de la Genèse » : ce genre d’affirmation se trouve encore dans certains ouvrages qui peinent à assimiler la recherche historique ancienne et récente. Il est vrai que, jusqu’au Moyen Âge, l’autorité (latin auctoritas) d’un texte était rapportée au prestige de son auteur (latin auctor).

Au XVIIe siècle, depuis les travaux du hollandais Baruch Spinoza et du français Richard Simon en particulier, l’authenticité mosaïque du Pentateuque a été battue en brèche. Et c’est avec la question de la rédaction du Pentateuque que la démarche scientifique, avec ses procédures analytiques, a fait son entrée dans la lecture de la Bible. À la fin du XIXe siècle, elle a cru arriver à un point d’équilibre avec la « théorie documentaire » (exposée dans ce Cahier p. 21-29).

Enquêter sur les origines d’un texte si fondamental pour les religions juive et chrétienne a conduit, bien sûr, à reconsidérer la question de l’auctoritas non seulement du Pentateuque mais de toute écriture biblique.

Or, depuis environ quarante ans, la « théorie documentaire » ne fait plus l’unanimité parmi les savants. En 1998, dans le CE n° 106, le professeur Olivier Artus exposait l’approche qui recueillait alors un certain consensus. En 2011 – à cinquante numéros d’écart –, il revient sur son propos et s’en explique dans les pages qui suivent.

Sa présentation est historique et l’on appréciera la clarté du premier chapitre qui aborde le moment de la clôture du Pentateuque ou, plus exactement, de la « Torah », terme qui pose d’emblée l’autorité de l’ensemble. Le Ve siècle avant notre ère, sous la domination perse, en est le moment décisif. Par la suite – sans écarter ce qui est encore hypothèse – le lecteur sera sensible à ce qui est appelé « herméneutique intra-biblique », c’est-à-dire le processus par lequel une interprétation inédite d’un récit ou d’une loi, née d’un nouveau contexte socio-historique, s’imprime dans le texte biblique qu’elle commente et enrichit.

En donnant des clés historiques rénovées, O. Artus propose également des clés théologiques. Le cadre restreint du Dossier ne pouvait que l’obliger à être suggestif. Mais le bénéfice premier d’un tel CE, nous le croyons, est de souligner avant tout « l’incarnation » de la Parole de Dieu qui s’est donnée dans des paroles humaines.

Et la lectio divina, dont il est question dans les pages Actualités, peut alors, sur les mêmes textes, engager ensuite son activité d’écoute amoureuse…

Cahier Évangile n° 156
80 pages, SBEV/Éd. du Cerf, juin 2011

Sommaire du numéro

DOSSIER : « Le Pentateuque, histoire et théologie »
par Olivier ARTUS 

p. 03 – Depuis le XVIIe siècle, la recherche critique s’est beaucoup attachée au Pentateuque – la Torah des juifs, la « Loi de Moïse » des chrétiens –, ensemble de cinq livres à l’autorité pratiquement indiscutée. Bien des théories sont nées pour expliquer les processus qui ont conduit au texte que nous lisons aujourd’hui. Mais le sens du Pentateuque  ne se tient pas tout entier dans l’histoire de sa composition. Après avoir présenté celle-ci dans ses développements les plus récents, nous donnerons quelques clés d’interprétation de ce texte fondateur dont l’influence a été décisive pour l’écriture du Nouveau Testament.

p. 04 - Introduction À lire

p. 6 - I - La Torah, texte canonique
1. La Torah, définition Extrait à lire
2. La Torah, autorité
3. Contexte socio-historique Extrait à lire
4. La canonisation

p. 15 - II - Vue synchronique du Pentateuque
1. Les cinq livres
2. Remarques sur l’organisation d’ensemble

p. 22 - III - Histoire de la recherche
1. Des origines à la théorie documentaire
2. Tétrateuque, Pentateuque, Hexateuque ?
3. La théorie documentaire

p. 30 - IV - État actuel de la recherche Extrait à lire
1. En exil, l’écrit sacerdotal
2. En exil, la rédaction deutéronomiste
3. Au Ve s., le Pentateuque
4. En dernier, le livre des Nombres
5. Composition des textes législatifs Extrait à lire

p. 52 - V - Clefs pour une théologie de la Torah
1. Théologie des institutions Extrait à lire
2. Théologie de concepts clés

p. 61 - Ouverture : l’accomplissement de la Torah
1. L’exemple de Mt 26,27-28
2. Le sens plénier de la Torah

p. 60 - Liste des encadrés
p. 8 - La Judée à l’époque perse
p. 12 – La Judée, province perse (carte)
p. 17 - La péricope du Sinaï
p. 21 - Tradition, rédaction, composition  À lire
p. 23 – Modèles compositionnels du Pentateuque
p. 24 - Un credo historique
p. 26 - L’amphictyonie
p. 27 - La théorie documentaire classique.
p. 29 - La théorie de Rendtorff et Blum
p. 36 - La contestation prophétique de Jérémie
p. 38 - Structure du livre des Nombres
p. 45 - Structure du Code de l’Alliance
p. 45 - Herméneutique intra-biblique
p. 47 - Lois du Pentateuque et du Proche Orient ancien
p. 49 - Les deux Décalogues
p. 51 - Tableau récapitulatif : la composition du Pentateuque

p. 64 - Glossaire

p. 50 - Pour aller plus loin

ACTUALITÉS

p. 67 : Expériences de lectio divina
par une moniale et un groupe de laïcs  À lire
L’exhortation apostolique post-synodale Verbum Domini (2010) de Benoît XVI a rappelé que la lectio divina « est capable d’ouvrir au fidèle le trésor de la Parole de Dieu, et de provoquer ainsi la rencontre avec le Christ, Parole divine vivante. ». De multiples échos montrent qu’elle s’est en effet largement répandue. Voici deux témoignages issus d’un colloque diocésain sur la Parole de Dieu (Le Mans, janvier 2011).

– Encadré : Les étapes de la lectio divina, par Benoît XVI  À lire

p. 72 - Des livres

- Paul Lawrence, Atlas de l’histoire biblique
- Thomas Römer, Christophe Nihan, Jean-Daniel Macchi (éd .) Introduction à l’AncienTestament
- Sylvaine Lacout, Le shabbat biblique. Temps pour Dieu, Repos de l’homme, Respect de la Création
- Stéphanie Anthonioz, « À qui me comparerez-vous ? » (Is 40,25). La polémique contre l’idolâtrie dans le Deutéro-Isaïe
- Pierre-Marie Beaude, Saint Paul. L’œuvre de métamorphose
- Christine Jourdan, Foi, espérance, amour chez saint Paul. Aux sources de l’identité chrétienne
- Philippe Henne, La Bible et les Pères. Parcours historique de l’utilisation des Écritures dans les premiers siècles de l’Église
- Claude Mondésert, Jean-Noël Guinot, Lire les Pères de l’Église dans la collection « Sources chrétiennes »
Voir recensions 2011

p. 79 - Brèves

 
  • Le contexte socio-historique de la formation de la Torah à l'époque perse peut se résumer à deux éléments...
     
  • La finale du Deutéronome recourt au mot "Torah" pour désigner d'une manière globale l'ensemble des paroles prononcées par Moïse...
     
  • Pourquoi entreprendre la rédaction d'un Dossier des Cahiers Évangile sur le Pentateuque, treize ans seulement après la publication du précédent ?
     
  • Avant la réforme de Josias, la Pâque est un rite décentralisé, familial, dont la pratique a sans doute été héritée de groupes semi-nomades...
     
  • Quels sont la fonction et le « statut » des collections législatives du Pentateuque ?
     
  • Il n'existe pas de consensus scientifique en ce qui concerne l'histoire de la composition du Pentateuque...
     
  • Trois mots importants...
     
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org