1235
Chrétien
1236
Coran
320
Jomier Jacques
48 – Un chrétien lit le Coran
Gros plan sur
 
Approfondir
 
II y a vingt ans, le Concile Vatican II exhortait les chrétiens et les musulmans de « s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle »...
 
II y a vingt ans, le Concile Vatican II exhortait les chrétiens et les musulmans de « s'efforcer sincèrement à la compréhension mutuelle ». Or, au cœur de l'Islam se trouve le Coran : livre inconnu de la plupart des chrétiens et déroutant pour nous qui n'appartenons pas à la communauté musulmane. Dans cette perspective,  nous avons pensé que ce Cahier avait bien sa place dans notre collection.

En effet :

• Avec l'Islam, nous avons en commun de nous référer à un livre fondateur. Comme nous dans la Bible les musulmans reconnaissent dans le Coran la révélation définitive de Dieu aux hommes. Les chrétiens, confiants dans leur révélation, n'ont rien à craindre à questionner une religion plus récente, fondée, elle aussi, sur ce qu'elle reçoit comme une révélation, consignée dans un livre.

Mais le lecteur de ce Cahier pourra noter une différence essentielle dans la relation aux Écritures. Alors que les chrétiens n'ont pas craint de soumettre leur livre révélé à la critique, les musulmans continuent de considérer le Coran comme la révélation immédiate et transparente de Dieu. Approche fondamentaliste ou critique ? L'intégrisme religieux existe des deux côtés et se fonde sur le même rapport aux Écritures.

• De plus pour nous, chrétiens, l’Islam n'est pas une religion comme les autres puisque, comme le judaïsme, il se rattache à Abraham. Ainsi, juifs, chrétiens et musulmans ont une part d'histoire commune. Nous allons donc trouver dans le Coran des traditions bibliques et évangéliques dues aux relations possibles de l’Islam naissant avec des juifs et des chrétiens. Par ailleurs, l’Islam et le christianisme se rencontrent ou s'opposent sur des questions centrales comme la communauté, Dieu, les médiations du salut. Sur tout cela, le lecteur trouvera id une information de première main.

• Le titre indique bien le point de vue de œ Cahier : « un chrétien lit le Coran ». Il ne s'agit donc pas d'abord d'une présentation générale du Coran, mais d'un regard porté à partir de la foi chrétienne. Le père J. Jomier, dominicain, connaît bien l’Islam. Depuis de longues années, il étudie le Coran. Il connaît aussi la communauté musulmane au milieu de laquelle il a longtemps vécu. C'est dire qu'il est un guide sûr et compétent.

• S'il faut trouver une dernière justification à ce Cahier, il suffit d'inviter nos lecteurs à ouvrir les yeux. L'Islam est pour nous une expérience proche, à travers les millions de travailleurs musulmans de France. Pour porter un regard juste sur leur communauté, il nous faut connaître le livre qui l'inspire et la religion qui la fait vivre. Certes, entre le livre et la communauté, il y a parfois des écarts inquiétants, comme en témoignent malheureusement certaines formes de l'Islam fanatique. Mais n'est-il pas arrivé aussi aux chrétiens de détourner leur livre de son véritable usage ? La solution n'est pas de brûler le livre, mais plutôt de revenir à ses intuitions fondatrices.

Ce Cahier n'a d'autre but que d’aider son lecteur à (re)découvrir le Coran et à entrer dans une juste de son enseignement, cela, comme nous le disions plus haut, en portant sur lui un regard à partir de la foi chrétienne.

Cahiers Évangile n° 48
68 pages, Éd. du Cerf/ SBEV, juin 1984


Sommaire de ce numéro

Introduction : parler sans complexes
1. Regard sur le Coran
2. Le cadre religieux de l'Arabie
3. Orientations fondamentales du Coran
4. Dieu, la nature et l'homme
5. L'histoire et les prophètes
6. La communauté musulmane
7. Le Coran et nos Écritures

Conclusion



 

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org