684
Evolution religieuse
381
Israël
852
monothéisme
100
Nocquet Dany
Cahiers Evangile n°154
154 - Le Dieu unique et les autres
Théologie
 
Approfondir
 
La foi au Dieu Un est caractéristique de la religion d'Israël...
 

La foi au Dieu Un est caractéristique de la religion d’Israël. Il est d’autres systèmes religieux où les dieux sont multiples et hiérarchisés. Le corpus biblique hébraïque porte les traces de l’élaboration du système monothéiste avec ses deux lignes de force : l’unicité divine et l’interdit de l’image.

Au centre des livres de la Bible hébraïque, il y a le récit d’une révélation, d’une « auto-communication » de Dieu (en particulier au Sinaï). Sans remettre en cause la foi des auteurs bibliques, l’enquête historique donne à cette révélation même une étonnante complexité. La progressivité narrative de celle-ci (à Abraham et aux patriarches, à Moïse et au peuple d’Israël dans l’événement fondateur de l’exode, aux prophètes qui se succèdent du VIIIe s. au IVe s. av. J.-C.) semble l’écho de l’évolution du rapport à la divinité dans l’ancien Israël, attestée par des témoignages archéologiques et extrabibliques ainsi que par une étude affinée des textes bibliques.

Le Dieu d’Israël est unique. Les spécialistes du Proche-Orient ancien parlent ici de « yahwisme » (mot forgé sur Yhwh, nom imprononçable du dieu d’Israël), lequel s’opposerait à un polythéisme ambiant dont il convient de faire l’état des lieux, résumé par l’écriture biblique dans les noms « Ashéra » ou « Baal ».

On ne peut le représenter. Les spécialistes emploient ici le terme d’« aniconisme » (non-figuration). La pratique s’est imposée difficilement au fil du temps. L’époque perse, au V-IVe s. av. J.-C., semble un aboutissement. Ce n’est peut-être pas une coïncidence si, à la même période, s’élabore la clôture des textes fondateurs de la Torah.

Cette « esquisse de l’évolution religieuse de l’ancien Israël », selon le sous-titre donné par Dany Nocquet à son Dossier, donnera des points de repère essentiels à qui réfléchit sur la naissance de la foi d’Israël et de l’Église, vue du côté des partenaires humains de « l’alliance ».

La partie Actualités commence par se faire l’écho d’un événement éditorial et ecclésial : la parution de la deuxième révision générale de la TOB. D’autres Cahiers Évangile y reviendront ultérieurement car l’introduction de quelques livres lus par les orthodoxes obligent à repenser à nouveaux frais les questions du canon et de l’inspiration d’un côté, le fait de l’œcuménisme de l’autre. Questions abordées – entre autres – dans l’exhortation post-synodale Verbum Domini, publiée au moment où ce Cahier est mis sous presse. Là encore, il nous faudra y revenir.

Cahier Évangile n° 154
72 pages, SBEV/Éd. du Cerf, décembre 2010

Sommaire du numéro

DOSSIER : Le Dieu unique et les autres. Esquisse de l’évolution, religieuse de l’ancien Israëla
par Dany Nocquet

p. 03 – Dans la religion d’Israël, dire que Dieu est Un n’est pas allé de soi. Ce Dossier montrera que c’est au fil du temps que Yhwh, le Dieu unique, est devenu un Dieu différent des autres divinités et que cette différenciation fait suite à une longue histoire commune. Une étude historique est nécessaire. Attentive aux sources extrabibliques, textes et documents iconographiques, elle aborde également la question de l’origine de l’interdit biblique des images. Après cette étude, nous serons en mesure de nous demander comment la Bible hébraïque parle du monde du divin lorsqu’elle ne parle pas de Yhwh.

p. 04 - Introduction  À lire

p. 7  - Les images « historiques » du divin dans l’ancien Israël
p. 7 - Le temps de la religion « cananéenne »  Extrait à lire
p. 10 - Les temples de Jérusalem et Samarie
p. 26 - Le second temple, Yhwh, Mardouk et Ahura-Mazda   Extrait à lire
p. 34 - Culte figuratif et non figuratif   Extrait à lire
p. 39 - Les images « bibliques » des autres divinités dans l’A.T.
p. 39 - Un vocabulaire étendu
p. 41 - Dans les livres fondateurs d’Israël
p. 48 - Dans les discours historiques  Extrait à lire
p. 53 - Dans le discours prophétique

p. 57 - Conclusion

p. 6 – Liste des encadrés :
p. 10 : Baal-Hadad
p. 12 : Histoire deutéronomiste
p. 13 : Autres divinités tutélaires voisines de Yhwh
p. 14 : Les autres parèdres : Reine du ciel, Anat
p. 18 : Le mont Carmel
p. 20 : Baal d’Ougarit, Baal Shamem
p. 23 : L’astralisation du divin
p. 24 : Assour, le grand dieu assyrien
p. 27 : Mardouk, le grand dieu babylonien
p. 29 : Éléphantine
p. 31 : Ahura-Mazda, le grand dieu perse
p. 32 : Monothéisme biblique, monothéisme égyptien
p. 48 : Divinités dans les livres de Josué et de Samuel
p. 51 : Les Omrides


p. 58 – Bibliographie sélective

p. 58 – Sources iconographiques


ACTUALITÉS

p. 59 : La nouvelle édition de la TOB
par l’Association œcuménique pour la recherche biblique (AORB)À la fin de l’année 2010, est parue une nouvelle édition de la TOB (Traduction œcuménique de la Bible) sous les deux formes désormais connues : l’une avec notes intégrales et l’autre avec notes essentielles, la traduction étant rigoureusement la même dans les deux cas.

• La nouvelle édition de la TOB   À lire
• La TOB en quelques dates  À lire
• Les six « deutérocanoniques » orthodoxes   À lire

p. 65 - Des livres

Thomas Römer, Dieu obscur. Cruauté, sexe et violence dans l’Ancien Testament
(1) Andreas Dettwiler et Daniel Marguerat (dir.), La source des paroles de Jésus (Q). Aux origines du christianisme
(2) Nathalie Siffer, Denis Fricker, « Q » ou la source des paroles de Jésus
(3) Jean-Marc Babut, Un tout autre christianisme, Traduction nouvelle et commentaire de la Source Q

Patrick Fabien, Philippe « l’évangéliste » au tournant de la mission dans les Actes des Apôtres
Marcel Durrer, Chemin de résurrection. Prédelle au Chemin de Croix
Pierre Trudeau, Bible et Migrations. Figures d’hier, réalités d’aujourd’hui
Voir recensions 2010

p. 71 - Vidéo


L'évangile de Luc en langue des signes  À lire

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org