524
Ancien Testament
105
apocryphe
680
Prophètes assassinés
99
Paul André
Les prophètes assassinés (en plus d'Isaïe et de Jérémie)
Gros plan sur
 
Commencer
 
Isaïe et Jérémie ne furent pas les seuls prophètes à être assassinés...
 

« Ézéchiel. Cet homme était originaire du pays de Arira ; il appartenait au groupe des prêtres. Il mourut sur la terre des Chaldéens pendant la captivité, après qu’il eut prophétisé de nombreuses choses aux gens de Iouda. C’est là que le chef du peuple d’Israël le tua pour avoir condamné sa conduite à propos du culte des idoles. Et on l’enterra dans le champ de Maour » Vie d’Ézéchiel (III), 1-3 (1).

« Michée le Morathite était de la tribu d’Éphraïm. Ayant donné bien du fil à retordre à Achab, il fut tué par le fils de ce dernier, Joram, car il l’avait réprimandé pour les impiétés de ses pères. Et il fut inhumé dans sa terre d’origine, seul, à proximité du cimetière des (trois) géants (cf. Nb 13,29) » Vie de Michée (VI), texte intégral.

« Amos était originaire de Tékoa. Amasias le frappa avec acharnement ; et le fils de celui-ci l’acheva, lui assénant un violent coup de matraque sur les tempes. Or, tandis qu’il respirait encore, il revint dans son pays : il y mourut quelques jours plus tard et y fut enterré » Vie d’Amos (VII), texte intégral.

« Joad était originaire de Samarim. C’est l’homme que le lion attaqua, et il en mourut, quand il jeta à la face de Jéroboam l’affaire des veaux. Il fut enterré à Béthel près du faux prophète qui l’avait trompé (cf. 1 R 13,1-32) » Vie de Joad (XIX), texte intégral.

« Zacharie, fils de Yehoyada le prêtre, était originaire de Jérusalem. Joas, roi de Juda, l’assassina près de l’autel (écho explicite en Mt 23,35 et Lc 11,51 et dans la littérature rabbinique tardive). La maison de David répandit son sang ay milieu du sanctuaire, sur la cour. Les prêtres le prirent et l’inhumèrent avec son père. Depuis lors, dans le Temple se produisirent des prodiges et des apparitions, et les prêtres n’étaient capables, ni d’avoir une vision des anges de Dieu, ni d’émettre des oracles à partir du saint des Saints, ni de consulter (l’oracle divin) en utilisant l’éphod, ni de répondre au peuple par l’intermédiaire des Urim comme jadis » Vie de Zacharie (XXIII), texte intégral.


© André Paul, SBEV / Éd. du Cerf, Cahier Évangile n° 153 (septembre 2010), "De l'Ancien Testament au Nouveau - 2. Autour des Prophètes et des autres Écrits", pages 6-7. 

_______________________

(1) Voir : "Vies des Prophètes"

 
 
Vidéo
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org