Lectures du dimanche

LITURGIE CATHOLIQUE

Retrouvez les commentaires bibliques des textes liturgiques des dimanches, réalisés par notre Service, en partenariat avec les Fiches Dominicales.

Vidéo actu
La Bible en questions, du site biblique francophone interbible.org

Vidéo

Voyages bibliques
Nous proposons des voyages sur les terres de la Bible, ainsi que des images et des cartes des pays de la Bible.
A la une

Pâque juive, Pâque chrétienne, Résurrection.

Pâques, "Pessah" est la plus grande fête et des juifs et des chrétiens. Jésus, au moment de la Passion, était à Jérusalem avec ses disciples pour célébrer la Pâque juive. Cette année, juifs et chrétiens célèbrent Pâque quasiment à la même date. Une occasion pour nous rappeler les sens de cette grande fête.



La Pâque juive, fête agraire trés ancienne, a pris la forme que nous lui connaissons au moment de la libération de l'esclavage en Egypte. Rappelons l'histoire. Elle est une des trois grandes fêtes juives.
L'origine de Pâque est donc le passage de la Mer (livre de l'Exode). Suivons pas à pas le récit...
Pâques, "Pessah" signifie "sauter": Dieu "saute" par-dessus les maisons des israélites en les épargnant; pour cela, les israélites ont recouvert de sang le linteau de leurs portes. Essayons de comprendre le lien entre les sacrifices d'animaux et la Pâque.
Plus largement, rapide parcours chronologique sur les sacrifices.

Pour les chrétiens, la Pâque du Christ est le point de départ de l'écriture des évangiles
Tout finit et commence à Jérusalem, aboutissement de la vie de Jésus et point de départ de la proclamation de la résurrection.
Mais que pouvons-nous dire de la résurrection de Jésus
Dans l'évangile de Jean, Jésus et ses disciples ont célébré plusieurs pâques: lisons Jean chapitre 2.

On devient chrétien par le baptême, qui est une "plongée" dans la mort et la résurrection du Christ, les chrétiens sont baptisés en Christ.


Notre confrère québécois, "Interbible" (www.interbible.org), propose des quizz bibliques. En voici un, pendant ce temps pascal, sur la résurrection   ICI


Savez-vous que les FICHES DOMINICALES vous proposent les commentaires des textes bibliques eucharistiques des dimanches et fêtes? Vous en avez des extraits sur cette page, en haut à gauche...


 

 

Cahiers Evangile Suppléments Cahiers Evangile
Agenda
Du mardi 06 juin 2017 au lundi 12 juin 2017

Voir toutes les dates
Un livre à lire

Sébastien Doane (dir.)
• Questions controversées sur la Bible
Novalis, 2016, 246 p.

De l’autre côté de l’Atlantique – de Montréal, précisément – nous arrive un petit ouvrage brillant dirigé par Sébastien Doane (S.D.), jeune bibliste québécois en doctorat et très actif sur le site interbible.org. En s’appuyant sur les préoccupations et les références culturelles de nos contemporains éloignés de la langue des sacristies, il ouvre à une interprétation de la Bible actuelle tout en étant fondée dans un travail exégétique des plus sérieux.

Sous sa direction, et avec des contributions de Serge Cazelais, Francis Daoust, Anne Létourneau et Hervé Tremblay, les Questions controversées sur la Bible comportent une quinzaine de brefs chapitres : « Bible et science s’opposent-elles ? », « mais d’où diable vient le démon ? », « la Bible est-elle misogyne ? », « Jésus était-il marié ? », etc. Sous une forme très vivante, qui part des questions réelles de nos contemporains, on se trouve face à une véritable introduction à une lecture intelligente de la Bible ; le spécialiste reconnaîtra, à l’arrière-plan, un solide traité d’herméneutique biblique et de méthodologie exégétique, d’autant plus lisible qu’il ne dit pas son nom. Plutôt de qu’asséner des résultats définitifs, chaque chapitre montre l’exégèse en train de se faire, relevant des données textuelles et s’interrogeant sur la manière de les interpréter ; la plupart des chapitres se terminent par une petite bibliographie invitant à aller plus loin.

Ce livre pourrait dérouter des chrétiens à l’aise dans leur tradition mais peu sensibilisés aux problématiques culturelles ou exégétiques contemporaines ; peut-être aurait-il fallu aider ce genre de lecteurs à relier tout cela aux énoncés classiques de la tradition ecclésiale. Mais on le recommande sans hésiter à tous ceux qui accueillent nos contemporains sur le seuil des églises, paroisses ou aumôneries : ils y trouveront de quoi aider des chercheurs de sens sans racines chrétiennes à entrer avec tout leur être dans le monde biblique. La Bible s’y révèle d’autant plus nourrissante pour l’esprit et stimulante pour l’action qu’on l’aborde de manière critique. Rappel : les éditions québécoises Novalis sont distribuées en France par les éditions du Cerf. 

                                                                                          Erwan Chauty

Niveau de difficulté : aisé