Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
23° dimanche du temps ordinaire (4 septembre 2016)
 
 
"Celui qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple... "
 

• Livre de la Sagesse 9,13-18

Ce passage est la dernière partie de la prière de Salomon pour demander la Sagesse. Enrichie de toute la tradition sapientielle, cette méditation se situe exactement au centre du livre et en forme la charnière.

Jusque-là l'auteur - qui s’identifie à Salomon - s'est employé à mettre en valeur sa relation intime avec la Sagesse, allant jusqu’à laisser s’exprimer son désir amoureux : « C’est elle que j’ai aimée et recherchée depuis ma jeunesse, j’ai cherché à la prendre pour épouse, je suis devenu l’amant de sa beauté. » (8, 2).

Il s’adresse maintenant directement à Dieu, devant lequel il manifeste une vive conscience de sa faiblesse : sans la Sagesse aussi ardemment désirée qu’une femme, il nous est impossible de répondre à l'appel divin, englués que nous sommes dans notre condition mortelle : « Qui aurait connu ta volonté, si tu n’avais pas donné la Sagesse et envoyé d’en haut ton Esprit Saint ? » (9,17)

La Sagesse, respiration, souffle de Dieu, ouvre devant nous une route qui donne sens à ce qui est encore à venir. C’est ainsi qu’elle accomplit notre régénération.


Psaume 89

Ce psaume semble prolonger la prière de Salomon.

Le psalmiste y chante sa confiance totale en Dieu, la foi en sa permanence : « De toujours à toujours, toi, tu es Dieu » (89,2). Son expérience est pourtant celle de l’extraordinaire fugacité de la vie : « Tu fais retourner l'homme à la poussière ; tu as dit : « Retournez, fils d'Adam ! » (89,3).

Mais la conscience de la distance entre lui et son Dieu loin de le conduire à la désespérance lui apprend, grâce à la Sagesse comment habiter en paix sa place, bien qu’elle soit toujours changeante : « Apprends-nous la vraie mesure de nos jours : que nos cœurs pénètrent la sagesse. » (89, 12)

La métaphore de l'herbe illustre bien l’éphémère de notre vie : « Dès le matin, c’est une herbe changeante : elle fleurit le matin, elle change ; le soir, elle est fanée, desséchée » (89, 5-6). Pourtant, pareille prise de conscience, si elle est éprouvante, n’est pas accablante. Elle appelle, au contraire, à une remise totale de soi à Dieu : « Que vienne sur nous la douceur du Seigneur notre Dieu ! » (89,17)


• Luc 14, 25-33

Dans ce passage, Jésus se comporte comme s’il voulait répondre à l’amoureux croisé dans la première lecture. Celui qui veut vivre selon la Sagesse de Dieu, désormais incarnée, doit aller jusqu’au bout de sa folie d’amour ; et même au-delà, car qui peut ne pas préférer ses enfants à tout autre ?

Il y a, dans les exigences de Jésus, une radicalité totalement déraisonnable qu’édulcore un peu la traduction du verbe par « préférer » (14, 26) alors que le mot grec signifie bel et bien « haïr ».

Comment admettre une telle voie ? Elle est insoutenable, c’est pourtant celle de la croix, la seule qui vaille pour Jésus. Il nous demande de l’imiter jusqu’au bout.

Mais la route est longue, on ne peut l’initier sans avoir pris la mesure de ce qui nous attend, car elle suppose solidité, force et prudence qui sont alliées à la Sagesse.

C’est le sens des deux petites paraboles qui encadrent les injonctions de Jésus. Elles invitent à réfléchir sérieusement pour s’assurer qu’on peut mener l’entreprise.

Reste à demander ardemment l’Esprit de la Sagesse pour élaborer en vérité les conditions concrètes de cette suite qui outrepasse toute mesure.



On trouvera des pistes d'approfondissement pour la deuxième lecture (Lettre à Philémon 9b-10.12-17) ainsi que de brèves citations d'auteurs spirituels d'hier et d'aujourd'hui dans les Fiches Dominicales n° 10. Ceux qui préparent la liturgie y trouveront aussi des idées pour une mise en œuvre.

 
 
Vidéo
Apprivoiser la Bible, du site biblique francophone interbible.org