Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
Ascension du Seigneur (5 Mai 2016)
 
 
"Tandis qu'il les bénissait, Jésus se sépara d'eux, et il était emporté au ciel... "
 

• Actes des Apôtres 1,1-11

Quarante jours après le dimanche de Pâques, jour de la Résurrection, et dix jours avant la Pentecôte, nous fêtons l’Ascension, l'élévation du Christ : Jésus entre dans le ciel avec son corps.

Luc dédicace les Actes, comme son évangile, à un certain Théophile. Ce qui montre l’unité de ces deux livres reliés par un double récit de l’Ascension. Qui est ce destinataire dont le nom veut dire Ami de Dieu ? Un membre de la communauté de Luc ? Celui qui lui a passé commande de ces livres ? C’est aussi le lecteur d’aujourd’hui.

Luc aime calquer certains de ses récits sur de grands modèles bibliques. Ici l’Ascension de Jésus évoque l’enlèvement au ciel d’Elie, sans que celui-ci ne passe par la mort. Comme l’esprit d’élie a été transmis à élisée pour qu’il poursuive sa tâche, Jésus promet à ses disciples la force de l’Esprit qui fera d’eux des missionnaires (2 R 2,1-11). Ils les envoient comme ses témoins, de Jérusalem jusqu’aux extrémités de la terre en passant par la Samarie et la Judée. Et c’est ce programme que les Actes vont dérouler.

 

• Psaume 46

Ce psaume qui célèbre Dieu comme le grand roi de la terre nous le montre aussi qui s’élève parmi les ovations. Peut-être le Seigneur révèle-t-il déjà ainsi son dessein qui s’accomplit avec Jésus ? Toute la création est invitée à lui faire une immense ovation. Toutes les musiques sont convoquées. Et pourquoi ces cris de joie ? Parce que Dieu règne sur toute la terre, pas seulement sur Israël mais aussi sur les païens qui l’ont donc reconnu. Dans toute la Bible, la joie est plus qu’une émotion ou un sentiment de satisfaction. Elle est imprenable (La joie imprenable, titre d’un ouvrage de Lytta Basset) parce qu’elle est liée à la certitude du salut (cf. évangile).

• Luc 24,46-53

On pourrait être surpris de lire le même jour, les deux récits de l’Ascension de Jésus. En effet, les points de vue des deux textes sont différents, et pourtant, il s'agit du même auteur. Regardant l'Ascension du point de vue de son effet pour la communauté, les Actes parle de quarante jours pendant lesquels Jésus apparaît à ses disciples. L'évangile pointant l’unité du mystère Résurrection/Ascension les situe le même jour.

Ce qui est frappant aussi, ce sont les ressemblances entre le début et la fin de l’évangile. Il commence au temple à Jérusalem et c’est là que reviennent les apôtres après le départ du Christ. Auparavant, ils se prosternent devant lui. L’ascension est accomplie comme une liturgie solennelle.

Début et fin de l’évangile se rejoignent encore pour signaler la joie que suscite tout le mystère du Christ et ce dès l’annonce de la naissance de Jean Baptiste : tu auras joie et jubilation et un grand nombre se réjouiront de sa naissance » (1,14). La naissance de Jésus est accompagnée par ce message : « Voici que je vous annonce une grande joie qui adviendra pour tout le peuple » (2,10). Quant aux disciples : «Ils se prosternèrent devant lui, puis ils retournèrent à Jérusalem, en grande joie » (Luc 24,52). Joie de savoir Jésus Vivant au ciel, joie du pardon de leurs péchés, joie de la mission, joie de l’Esprit promis. Car d’un récit de l’Ascension à l’autre, l’ouverture universelle de la mission et le don de l’Esprit pour l’accomplir demeurent. C’est en les bénissant que Jésus quitte les siens. Il s’éloigne d’eux, mais sa bénédiction demeure sur eux, sur nous.

 

On trouvera des pistes d'approfondissement pour l'Épître (Lettre aux Hébreux 9,24-28 et 10,19-23) ainsi que de brèves citations d'auteurs spirituels d'hier et d'aujourd'hui dans les Fiches Dominicales n° 7. Ceux qui préparent la liturgie y trouveront aussi des idées pour une mise en œuvre.

 
 
Vidéo
La fenêtre du père Marc :
"Je ne chante pas pour passer le temps"