Ce site peut être amené à utiliser des cookies pour son bon fonctionnement. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier le paramétrage de votre navigateur vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL. Pour plus d'information lisez les infos légales du site.
Lectures du dimanche

LITURGIE CATHOLIQUE

Retrouvez les commentaires bibliques des textes liturgiques des dimanches, réalisés par notre Service, en partenariat avec les Fiches Dominicales.

Vidéo actu
LA FENÊTRE DU PÈRE MARC
Je ne chante pas pour passer le temps
Vidéo

Voyages bibliques
En partenariat avec « Terre Entière », nous proposons des voyages sur les terres de la Bible, ainsi que des images et des cartes des pays de la Bible.
A la une

La Bible: un livre, ou des livres?
Le mot "Bible" vient d'un mot grec: "biblia", un pluriel signifiant "les livres", qui est devenu un singulier "biblion", qui a donné "Bible". De fait, les Bibles que nous tenons en main sont bien UN livre, mais ce livre est constitué de plus de 70 livres, écrits et transmis sur plusieurs siècles. Pour les chrétiens, la Bible comporte deux parties: le Premier Testament (ou Ancien Testament), et la Nouveau testament.
Comment entrer dans cette complexité? Comment interpréter des événements écrits dans une autre culture, sur plusieurs siècles? Ce que nous dit la Bible est-il fiable, vrai?

Les réponses à ces questions demanderaient bien plus que quelques lignes. Nous vous présentons, en guise d'apéritif, quelques pages du site qui posent bien les questions inhérentes à la Bible, et donnent des éléments de réflexion.

Voici tout d'abord une page listant quelques genres littéraires composant les livres de la Bible, avec des liens revoyant à chaque genre.

Un exemple d'écriture de la Bible: la rédaction et l'édition des cinq premiers livres de la Bible (Torah ou Pentateuque)... pour prendre conscience de la complexité de la constitution de la Bible.

Regardons maintenant le Nouveau Testament, composé de 27 livres, sans que leurs rédacteurs aient conscience de les régider pour les regrouper en un seul recueil. Ils diffèrent pr leurs auteurs, leur datation et leur genre littéraire.

Dans l'histoire récente de l'Église concernant le rapport aux Écritures, il faut s'arrêter sur le Concile Vatican II (1962-1965), qui a donné toute sa force à un mouvement commencé avant lui:
- une des constitutions majeures du Concile porte sur la Parole de Dieu (Dei Verbum), qui réaffirme la place centrale de la Parole de Dieu dans la vie de l'Église et des chrétiens.
- comment le Concile a-t-il renouvelé l'interprétation des Écritures?

Enfin, pour conclure ces quelques lignes, nous ne pouvons faire l'économie du rapport entre la Bible et l'histoire. Voici un exemple pratique, à propos de Moïse.


Notre confrère québécois, "Interbible" (www.interbible.org), propose des quizz bibliques. Puisque nous évoquons la Bible en deux parties (Premier et Nouveau Testament), testons nos connaissances des racines juives du christianisme. Cliquez ICI


Savez-vous que les FICHES DOMINICALES vous proposent les commentaires des textes bibliques eucharistiques des dimanches et fêtes? Vous en avez des extraits sur cette page, en haut à gauche...


 

 

Terre entière Cahiers Evangile Suppléments Cahiers Evangile
Agenda
Du dimanche 04 octobre 2015 à 18h00 au dimanche 11 octobre 2015 à 09h00

Voir toutes les dates
Un livre à lire

Jean-Louis Ska
L’Ancien Testament expliqué à ceux qui n’y comprennent rien ou presque

Traduit de l’italien par Jean-Pierre Prévost, Éd. Bayard, Paris, 2012, 256 p., 18,90 €.

Le titre évoque Woody Allen. Comme le cinéaste new-yorkais, Jean-Louis Ska (J.-L.S.), professeur à l’Institut biblique pontifical de Rome, manie profondeur du propos et légèreté de style. Il faut prendre le titre au pied de la lettre : il ne s’agit moins d’une introduction avant la lecture que d’une explication après celle-ci.
Ou, du moins, après avoir essayé. Car J.-L.S. le dit : une difficulté réside dans le fait que nous lisons souvent la Bible par « morceaux choisis », indépendamment du contexte littéraire. Une seconde tient à la distance culturelle avec le[s] moment[s] où la Bible a été écrite, occasion de découragement (ce qui est vrai de toutes les œuvres anciennes). D’où un double objectif : offrir « un instrument simple pour une première lecture de la Bible » et aider à une lecture critique, « c’est-à-dire qui permette une juste distance pour éviter les problèmes qui surgissent lorsqu’on prend le texte à la lettre » (p. 9).
Signalons que la lecture de ce livre est facile.

Lire la rencension complète